Los 8 mejores software de helpdesk gratuitos y de código abierto

Software de helpdesk gratuitos

Software de helpdesk gratuitos

El centro de ayuda necesita ayuda.

Tickets que se extravían, infracciones de SLA, clientes frustrados o que se van; todo ello señala la necesidad de mejorar la solución. El problema es que quizá la situación económica de la empresa no permita gastar 100 o 200 euros mensuales en software de helpdesk.

Para empezar sin necesidad de invertir dinero, aquí se presentan varias soluciones de software de asistencia técnica gratuitas y de código abierto.

(Se enumeran en orden alfabético).

Software de helpdesk gratuitos y freemium

1. C-Desk

C-Desk

C-Desk es un sistema de centro de ayuda completamente gratuito que incluye gestión de solicitudes de servicio entre equipos, administración manual de activos, base de conocimientos, galería de imágenes, tablón de noticias y libro de registro.

Características destacadas

  • A diferencia de la mayoría de opciones gratuitas, C-Desk admite un número ilimitado de usuarios y técnicos.

Las opiniones de Capterra sobre C-Desk son muy positivas e indican que, aunque la configuración puede ser algo complicada, la instalación es sencilla y la experiencia de uso agradable. Es una solución flexible y los usuarios destacan características como el servidor FTP, que permite compartir documentos. Uno de ellos indica: “lo mejor de esta empresa es que tiene una atención al cliente excelente y siempre responden a tus solicitudes en una hora”.

Desventajas

Los usuarios de Capterra no expresan muchas quejas. Puede que la lista de características de este software de asistencia técnica no sea la más completa, pero C-Desk ofrece multitud de funciones.

Información general

El gestor de TI Rupesh Medhekar indica que “C-Desk es una aplicación muy fácil de usar, con distintos conjuntos de funciones”.

Además de todo lo descrito, C-Desk ofrece también gestión de tareas, gestión de proyectos, encuestas, sondeos y función de chat. C-Desk, como la mayoría de soluciones de centro de ayuda, redirige cada solicitud al técnico más adecuado. Un usuario de Capterra afirma que la función de formularios de C-Desk es más avanzada que la de Google.

Más información

2. Freshdesk

Freshdesk

Freshdesk ocupa la cuarta posición en la lista de Capterra de los 20 mejores proveedores de software de helpdesk (información en inglés). Su opción gratuita ofrece funciones limitadas y admite hasta tres agentes.

Características destacadas

  • Prioriza fácilmente a ciertos clientes según las políticas de SLA.
  • Convierte de forma sencilla correos electrónicos y tickets en artículos de base de conocimientos.
  • Soporte para 33 idiomas.
  • Acceso mediante aplicaciones móviles.

Freshdesk ofrece, además, una buena solución en caso de aumento temporal de la demanda. Por un precio de 2 a 4 dólares, es posible añadir agentes adicionales que trabajen durante un día en labores atrasadas sin tener que cambiar de plan. Puedes adquirir estos pases diarios con antelación y usarlos cuando sea necesario.

El nivel gratuito también ofrece asistencia telefónica 24 horas, 5 días a la semana y por correo electrónico en horario ininterrumpido. Un usuario de Capterra afirma que la atención al cliente es “increíble”.

Desventajas

La característica más atractiva de Freshdesk puede ser su capacidad de ludificar la atención al cliente. Para fomentar el ánimo y la implicación del empleado del centro de atención, el sistema ofrece puntos y recompensas a aquellos que prestan un servicio excelente.

Sin embargo, esta caracteristica no se encuentra disponible en el nivel gratuito de Freshdesk.

Además, algunos usuarios de Capterra se quejan de que su interfaz es poco intuitiva. Entre otras razones, porqueañadir nuevos contactos o empresas a partir de tickets es “un poco raro a veces”. Otro afirma que “la instalación y configuración son algo confusas”.

Pero otro usuario asegura que “todas las funciones de administración necesarias están en una única pestaña. Es muy fácil configurar la solución y personalizarla (formularios, correos electrónicos, etc.). Se puede poner en marcha en cuestión de minutos”.

Información general

En el fondo, la ludificación solo resulta útil en entornos de trabajo con mucho personal; para que funcione de verdad es necesario que los agentes compitan. Sin embargo, el resto de funciones serán útiles para entornos con hasta tres empleados. La opción gratuita, que permite cierto crecimiento, puede ser una buena idea para empresas unipersonales.

Más información

3. ngDesk

ngDesk

ngDesk es un software gratuito de gestión de tickets que no ofrece planes de pago. Todas sus funciones se encuentran disponibles de manera gratuita para un número ilimitado de agentes.

Características destacadas

ngDesk ofrece todo lo que necesitas e incluye respuestas predefinidas, chat privado entre agentes y horarios de guardia. Las políticas personalizadas de derivación automática permiten decidir de antemano cuándo escalar los tickets, así como los intervalos de tiempo entre derivaciones, para garantizar que los casos no resueltos sigan derivándose hasta que alguien del equipo responda.

El panel de ngDesk muestra la carga de trabajo, los informes de SLA, los días de mayor actividad y el estado de los clientes más importantes en tiempo real.

Los agentes pueden trabajar sobre la marcha gracias a las aplicaciones móviles y recibir notificaciones y actualizaciones de tickets por teléfono, correo electrónico o SMS.

ngDesk también permite definir los SLA y supervisiones que se ejecutan en todos los tickets del centro de ayuda, compararlos con los SLA de la empresa a intervalos predefinidos y recibir notificaciones sobre SLA en riesgo de incumplimiento o vencimiento.

Desventajas

El mayor inconveniente es el desconocimiento. Su página web no ofrece mucha información sobre la atención al cliente que puede esperar el usuario. Según un usuario de Capterra, ngDesk es perfecto por contar con tantas funciones gratuítas, pero a largo plazo llega a saturar tanta información y puede ser algo confuso.

Más información

4. Spiceworks

Spiceworks

La versión gratuita de Spiceworks, al contrario de lo habitual, se aloja, gestiona y respalda en el servidor de tu empresa. El alojamiento en servidores propios suele ser un servicio prémium que incluye soporte y actualizaciones de producto, pero Spiceworks es mucho más sencillo: descargar, instalar y listo.

Características destacadas

  • Gratuito para un número ilimitado de agentes
  • Sincronización de directorio activo/LDAP
  • Integración móvil
  • Soporte para múltiples sitios
  • Instalación rápida y fácil en Windows
  • Funciones de supervisión de servidor

Desventajas

El mayor inconveniente de Spiceworks es, precisamente, el alojamiento en servidores propios. Un usuario de Capterra indica que “lo más difícil es configurar la versión de servidor en comparación con la nube”.

Esto significa que debes instalarlo, configurarlo, alojarlo y actualizarlo tú mismo. La instalación puede resultar difícil en Linux, Unix o VMWare. Es gratuito, claro, pero el alojamiento y los conocimientos no lo son.

Información general

Los usuarios de Capterra echan de menos actualizaciones más periódicas. Si no te importa alojar en tu servidor un producto que no recibe actualizaciones regulares de sus desarrolladores, esta puede ser una buena solución. En cualquier caso, tenlo en cuenta.

Otros software de asistencia técnica gratuitos y freemium

SysAid, ManageEngine y Zoho ofrecen servicios gratuitos que merece la pena probar.

Más información

Opciones de código abierto

Las versiones gratuitas del software de centro de ayuda suelen estar limitadas tanto en número de usuarios como en funciones, pero el software de código abierto es completamente funcional para todos los consumidores. También es altamente personalizable; sin embargo, debe ser el usuario quien se haga cargo de la instalación y configuración del software. Para adaptarse a las distintas necesidades, casi todas las empresas que desarrollan software de código abierto para centros de ayuda ofrecen una versión preconfigurada o instalación y soporte de pago.

1. Bugzilla

Bugzilla

Bugzilla no es sofisticado: no permite calificar los tickets según su importancia, ni diferenciarlos con códigos de color. Pero esa ausencia de funciones también lleva aparejada una interfaz limpia, sencilla y fácil de usar. Posee algunas funciones avanzadas como la de búsqueda, que recuerda búsquedas anteriores o los perfiles de usuario editables. También ofrece funciones completas de preferencias de correo electrónico y permisos de errores.

Características destacadas

  • Búsqueda avanzada
  • Recuerda las búsquedas

Desventajas

  • La instalación puede resultar algo confusa para aquellos que no sean administradores de Linux/UNIX.
  • La solución no es personalizable.
  • Difícil de instalar en servidores Ubuntu.

Información general

Bugzilla es una fantástica elección si tus necesidades son básicas y buscas un software fácil de usar.

Más información

2. Mantis Bug Tracker

Mantis Bug Tracker

Mantis Bug Tracker, empleado comúnmente para el seguimiento de defectos en el software, también es una buena solución de código abierto para centros de ayuda. Es altamente configurable y permite a los agentes decidir las notificaciones que quieren recibir por correo electrónico, por ejemplo, definiendo filtros de gravedad mínima para la notificación. Es posible otorgar distintos niveles de acceso a los usuarios y las modificaciones en los tickets se almacenan en registros de auditoría.

Características destacadas

  • Permite definir niveles de acceso según proyecto y rol
  • Seguimiento de problemas resueltos mediante fuentes RSS
  • Control de revisión de campos de texto y notas
  • Gráficas de relaciones entre problemas

Desventajas

  • La configuración es “todo un reto” para los no expertos y requiere editar manualmente archivos PHP.

Información general
Lo mejor de Mantis Bug Tracker es su sistema de complementos. La organización de más de 50 complementos MantisBT-plugins en GitHub posibilita, por ejemplo, el envío de notificaciones por Twitter cuando se resuelve un problema, el envío de mensajes SMS o la actualización de estados en sistemas de gestión de proyectos externos. 

Más información

3. osTicket

osTicket

osTicket permite asociar los SLA a temas de ayuda, departamentos o filtros de ticket y establecer alertas y notificaciones de vencimiento cuando se incumplen los plazos. Desde el portal del cliente se puede acceder a todas las solicitudes de ayuda y sus respuestas.

Características destacadas

  • Permite añadir logotipo, imágenes y videos a los tickets.
  • Es posible añadir notas en todas las acciones de los tickets.
  • Acuerdos de SLA ilimitados.

Desventajas

  • La asistencia de la comunidad es sólida, pero los problemas importantes pueden tardar tiempo en resolverse.

Información general

osTicket cuenta con la mayoría de las funciones de un software de centro de ayuda completo, incluida una herramienta de filtrado de tickets que redirige los casos recibidos por correo electrónico, formularios web y llamadas telefónicas al agente más adecuado. La función de respuesta automática permite establecer flujos de trabajo según el tipo de ticket. También ofrece respuestas predefinidas y creación de informes de panel.

Más información

4. OTRS Free

OTRS Free

OTRS Free ofrece notificaciones por correo electrónico cuando se crean y modifican tickets. Estos pueden organizarse según su estado (por ejemplo, nuevos, abiertos, en seguimiento, derivados, pendientes, en proceso) o por prioridad, tiempo de derivación, SLA, servicio o tipo. El sistema puede elaborar informes sobre el número de tickets y el tiempo de procesamiento.

Características destacadas

  • Disponible en 34 idiomas.
  • El bloqueo de ticket evita que dos agentes trabajen en un mismo caso a la vez.
  • Función de “fuera de la oficina” y visualización de agentes ausentes.
  • Sugerencias automáticas de búsqueda.

Desventajas

  • El manual del administrador tiene más de 300 páginas.

Información general

Su mayor ventaja es la capacidad de automatizar cada vez más solicitudes, lo que reduce los errores y optimiza la eficacia de los agentes. OTRS Free lo llama “módulo de gestión de procesos”. Una vez estandarizados los procesos, como pedidos o facturación, los árboles de decisión guían al agente y al cliente a través del proceso. Los flujos de trabajo configurables son gratuitos y permiten que muchos tickets se gestionen de manera casi automática.

Más información

Conclusión

Si es el momento de implementar una solución mejor, pero no hay presupuesto para ello, las opciones aquí presentadas te permitirán mejorar tu flujo de trabajo de atención al cliente. Cuando decidas que es hora de realizar una inversión, compara las opciones disponibles en el directorio de software de centro de ayuda de Capterra.

¿Has usado alguno de estos productos? ¿Qué te parecen? ¿Conoces alguna otra solución de centro de ayuda gratuita o de código abierto que merezca estar en la lista? Añádela en los comentarios.

¿Quieres saber más? Mira nuestro catálogo completo de software de Help Desk para descubrir más productos.

Négociation commerciale : 5 techniques pour convaincre vos acheteurs potentiels

négociation commerciale techniques pour convaincre vos acheteurs potentiels

négociation commerciale techniques pour convaincre vos acheteurs potentiels

On le sait, le monde de l’entreprise est de plus en plus compétitif. De nouveaux produits toujours plus innovants et techniques voient le jour au quotidien. Face à cette rude concurrence, les commerciaux des PME ont tout intérêt à maîtriser les techniques de négociation commerciale avec leurs acheteurs potentiels s’ils veulent conclure des contrats plus avantageux et rentables.

Capterra vous propose 5 conseils sur les techniques de négociation en entreprise pour mener de main de maître ce processus parfois redouté et ainsi réussir à convaincre vos clients potentiels à opter pour votre offre.

5 techniques de négociation commerciale avec vos acheteurs potentiels

1. Soyez préparé

Avant de vous réunir avec votre acheteur potentiel, faites vos devoirs. Il est impératif d’obtenir des informations clés sur son profil. Quel objectif souhaite-t-il réaliser en achetant votre produit ? Quel est son budget ? Quelles sont ses limites ? En ayant une meilleure idée de sa situation, vous pourrez mieux prendre position et sortir des arguments qui ne manqueront pas de le convaincre. Vous pouvez bien sûr exploiter les fonctionnalités des logiciels d’aide à la vente tels que Teamgate, qui vous permettent d’encoder de nombreuses données sur vos leads et de suivre l’évolution de votre relation avec celui-ci. Monday.com et Airtable sont d’autres logiciels CRM qui ont fait leurs preuves.

Enfin, veillez à ne pas entrer à la table des négociations sans avoir fait le point en interne. Les questions que vous vous posez sur votre client s’appliquent également à votre équipe.

2. Accordez de l’importance aux émotions

Loin du cliché des négociations impitoyables en entreprise, portez de l’attention à votre interlocuteur. Ses émotions peuvent considérablement influencer le déroulement des pourparlers et changer rapidement la donne. Soyez à son écoute : prenez en compte ses appréhensions, ses inquiétudes ou encore ses questionnements. Négocier, ce n’est pas forcer l’autre à adhérer à son propre point de vue. Face à votre réceptivité, votre acheteur potentiel sera plus susceptible de se confier sur ses attentes et ses blocages et d’être moins sur la défensive.

Les théories sur la communication gestuelle ne manquent pas. Les mouvements de votre interlocuteur et la posture qu’il adopte pendant les discussions sont révélateurs de ses pensées, parfois à mille lieues de ce qu’il laisse entendre. Observez-le : a-t-il les bras croisés ? Fronce-t-il les sourcils ? Ou se penche-t-il plutôt vers vous, l’air avenant ? Connaître la signification de cette gestuelle peut constituer un véritable atout, car elle vous donne une longueur d’avance sur le négociateur. À vous de l’utiliser à votre avantage !

Enfin, mettez-vous à la place de l’acheteur. Il est très enrichissant d’inverser les rôles et de voir la situation sous un autre regard. Vous pourrez ainsi comprendre les réponses de votre interlocuteur, mais aussi les analyser pour mieux vous y adapter. Que feriez-vous si vous étiez de l’autre côté de la table ? Comment réagiriez-vous à telle ou telle proposition ? Dans toute communication, l’empathie est votre alliée. Elle l’est d’autant plus au cours des négociations commerciales.

3. Instaurez la confiance

C’est ce que n’importe quel vendeur recherche : la confiance de ses prospects et de ses clients. Personne n’achète un produit à une marque ou à une entreprise à laquelle il ne fait pas confiance.

Favorisez le mimétisme. Calquez-vous sur votre interlocuteur : choisissez le même code vestimentaire, la même gestuelle… Votre acheteur potentiel doit avoir l’impression d’entrer en territoire connu (et non en territoire hostile !).

Montrez à votre client que vous êtes fiable. Partagez votre expérience. À titre personnel, prouvez-lui que vous avez les compétences nécessaires pour l’aider. Au sens plus large, mentionnez les clients qui ont déjà fait confiance à votre entreprise et qui sont satisfaits du service fourni.

Autre technique : ne soyez pas avare en conseils. Le prospect en conclura que vous avez ses intérêts à cœur et vous verra comme un véritable expert. Il sera donc deux fois plus disposé à vous écouter !

4. Soyez persuasif et maîtrisez les techniques d’influence

La persuasion consiste à présenter les avantages d’un achat sans manipuler l’autre. Il existe une pléthore de techniques pour influencer l’interlocuteur à se rallier à votre point de vue. Le recours à des vérités universelles est par exemple un bon moyen d’ancrer son argumentation. Même les négociateurs plus méfiants auront plus de difficultés à contester des faits largement admis.

Faites un pas vers votre interlocuteur. Face à ce geste gratuit, l’acheteur potentiel aura un sentiment d’endettement envers vous et il voudra immédiatement rétablir l’équilibre de la situation en faisant de même. C’est ce qui s’appelle la règle de la réciprocité. L’essentiel, au final, est de trouver un terrain d’entente qui convient à tout le monde.

De nombreux logiciels de coaching commercial peuvent vous aider à uniformiser la formation de vos commerciaux aux techniques de vente et de négociation en entreprise. Pensons notamment à vPlaybook ou encore à WorkRamp.

5. Dépassez les blocages liés au prix

Notre enquête sur les attentes des acheteurs le montre, le prix est très souvent le sujet qui fâche. Votre acheteur potentiel n’est pas prêt à dépasser un certain budget pour votre produit ou ce qu’il pense qu’il va lui apporter.

Pour aller au-delà du prix, il convient d’adopter une autre approche. Soulignez la valeur ajoutée associée à ce que vous vendez. Imaginons que vous commercialisez une plateforme de gestion du temps. Votre prospect est intéressé par votre solution, car elle centralise plusieurs fonctionnalités qui sont actuellement éparpillées dans son entreprise. En lui prouvant par A + B que la plateforme l’aidera également à gagner du temps, à découvrir les tâches les plus chronophages et à optimiser son organisation, vous lui apportez des informations nouvelles auxquelles il n’aurait peut-être pas pensé, mais qui le pousseront peut-être à se décider.

En derniers recours, soyez prêt à faire des concessions (tout en connaissant vos limites, comme nous l’avons dit plus haut). C’est l’essence même d’une négociation : chaque partie souhaite obtenir le plus de valeur possible en faisant le moins de sacrifices.

Les techniques de négociation commerciale, des armes redoutables sur le marché actuel

techniques négociation entreprise acheteurs potentiels

Vous l’aurez compris, la négociation en entreprise, ça ne s’improvise pas ! Pour mener à bien une négociation avec votre acheteur potentiel, il faut être bien préparé, vous concentrer sur les émotions du négociateur adverse, trouver les bons arguments pour instaurer la confiance et influencer les décisions, au-delà des préoccupations liées au prix. Un savant mélange de compétences qui fera mouche et qui vous permettra de vous distinguer de la concurrence, moyennant une bonne dose de patience !

Vous cherchez un logiciel d’aide à la vente ? Consultez notre catalogue complet.

Vous voulez en savoir plus sur la négociation ? Parcourez notre article qui explique comment gérer les objections de vos prospects avec un outil de CRM ou bien lisez nos prévisions sur l’avenir des relations client.

 

Mehr Reichweite und Verkäufe mit Social Media Marketing-Software

Social Media Marketing-Software

Social Media Marketing-Software

Es ist noch nicht lange her, da galt Social Media als der wichtigste Kanal für Unternehmen, die ihre Reichweite erhöhen wollten. Aber nicht immer stellte sich trotz makelloser Konzepte und zugkräftiger Influencer der gewünschte Erfolg ein. Heute ist Social Media Teil des Alltags vieler Menschen und auch für Unternehmen liegen mittlerweile fundierte Forschungsdaten vor. Wie aber kann Social Media Marketing-Software dabei helfen, noch mehr Menschen auf den sozialen Plattformen auf Unternehmen und Produkte aufmerksam zu machen? Und was hat es mit Social Media Monitoring-Software auf sich? Dieser Beitrag zeigt, was Unternehmen im social web noch erfolgreicher macht.

Warum ist Social Media so beliebt?

Kaum eine Frage ist komplexer, denn Social Media trifft den Nerv eines Urbedürfnisses aller Menschen: Sich auszutauschen, sich zu gemeinsamen Interessen zu vernetzen und schöne Momente zu teilen kennzeichnet den Menschen als soziales Wesen und ist heute durch die Technologie in Form von sozialen Netzwerken noch einfacher und globaler möglich. Daneben gibt es aber auch eine biochemische Komponente, die ebenfalls für die Beliebtheit der sozialen Medien sorgt. Die Mechanismen von Social Media, bei denen Nutzer unvorhergesehen mit neuen Informationen versorgt werden, sorgen im Gehirn für die Ausschüttung von Dopamin, das als wirksame Belohnung fungiert und positiv verstärkend dazu führt, dass der Nutzer stets nach einem neuen Informations-„Kick“ sucht. Social Media-Nutzer freuen sich also über den stetigen Strom an neuen Informationen.

Perfekt konstruierbare Selbstpräsentation

Während es in persönlichen Gesprächen unmöglich ist, eine Fassade dauerhaft aufrechtzuerhalten, ist dies in Social Media-Posts kein Problem. Beim Erstellen von Postings haben Nutzer schließlich genau das, was es in persönlichen Gesprächssituationen nicht immer gibt, nämlich ausreichend Zeit. Jedes Detail des Postings kann vom erstellenden Nutzer in Ruhe so lange manipuliert werden, bis es dem gewünschten Außenbild entspricht. Es ist ein zutiefst verwurzeltes soziales Bedürfnis, persönliche Informationen mit anderen zu teilen, nicht zuletzt, um mit anderen Menschen in Kontakt zu bleiben. Positive Feedbacks von anderen Nutzern wirken dabei als Bestätigung für das Selbstbild und verbessert das Selbstwertempfinden. Unternehmen, die ihre Zielkunden aufmerksam für die Erstellung von Personas sondieren, erhalten hier einen authentischen Blick auf die Wünsche ihrer zukünftigen Leads.

Was dies für Unternehmen bedeutet:

Social Media-Plattformen eignen sich allein schon deswegen als Kanal für das Online-Marketing, weil die darauf aktiven Nutzer nicht nur eine hohe Eigenmotivation zur Selbstdarstellung und Interaktion mitbringen, sondern auch gezielt nach Produkten oder Dienstleistungen suchen. Gerade in Form von Likes, Sharing, Markierungen oder Ähnlichem verbreiten sich die zur Kampagne gehörenden Inhalte wie von selbst durch die Hand der Nutzer. Denn die Freude am Interagieren besitzen die Nutzer, weil sie Beziehungen aufrechterhalten oder vertiefen möchten. Auch die Reziprozität von Aktionen sollte von Unternehmen bedacht werden, denn die meisten Nutzer fühlen sich verpflichtet, jemandem, der ihnen eine Direktnachricht schreibt oder ein Like vergibt, dies zurückzugeben. Unternehmen profitieren hier, wenn diese Gegenleistung beispielsweise mit dem Eintragen in eine E-Mail-Liste verbunden wird.

Warum eine Social Media-Software?

Dies meisten Social Media-Plattformen besitzen ein übersichtliches, extrem benutzerfreundliches Backend, warum also eine gesonderte Software zur Verwaltung des Unternehmensprofils beschaffen? Wer gleich auf mehreren Plattformen interessante Zielkunden identifiziert, spart mit einer Social Media-Software viel Verwaltungsaufwand. Die meisten Produkte erlauben das Verwalten mehrerer Accounts unterschiedlicher Plattformen und sogar noch mehr. Unternehmen, die ihre Social Media-Profile per Redaktionsplan füllen, können alle im festgelegten Zeitraum zu erscheinenden Posts bereits im Voraus für mehrere Mitarbeiter erstellen und dann per Software zum Wunschtermin ausliefern. Dies spart nicht nur viel Zeit, sondern erleichtert auch das einheitliche Gestalten von Kampagnen.

Soziale Medien dienen trotz allem nicht nur dem Online-Marketing, sondern ermöglichen nicht zuletzt die direkte Kommunikation mit dem Kunden. Allein deswegen sollten Unternehmen beispielsweise einen LinkedIn-Account nutzen, denn die Reaktionszeit ist auf sozialen Kanälen nochmals geringer als bei E-Mails. So lassen sich Fragen noch schneller beantworten.

Was kann Social Media Marketing-Software?

Das Spektrum an Features ist breit: Vom Social Media-Kalender, der die Redaktionsplanung an einem Ort zusammenführt, bis zur umfassenden Verkaufs-Suite mit Fokus auf Social Media steht Unternehmen eine riesige Produktvielfalt zur Auswahl. Egal, ob ein Bild, ein Podcast, ein Video oder ein anderes Format gepostet werden soll, eine Social Media Marketing-Software kann je nach Produkt eine Vielzahl von Formaten handhaben.

Weil auch die Kommentare und weitere vom Nutzer durch die Interaktion zustande gekommenen Daten von der Social Media Marketing-Software gesammelt werden können, erhalten Unternehmen hier noch mehr Einblick in die Zielkunden. Hinzu kommt, dass zahlreiche Produkte bereits eine Monitoring-Funktion besitzen und damit mehr über Verhalten und Interessen der Nutzer erfahren können. Gerade für Unternehmen, die ihr Social Marketing erst beginnen, reichen diese Analysemöglichkeiten oft bereits aus und können zu einem späteren Zeitpunkt durch eine Social Monitoring-Software ersetzt werden. Ähnlich interessant sind auch Produkte mit Social Listening-Funktion, mit denen die Entwicklung von Trends beobachten lassen. Wer noch mehr über seine Zielkunden wissen möchte, findet ausgewiesene Social Monitoring-Software, die solche Analytik nicht nur plattformübergreifend bietet, sondern sogar Online- und Offline-Kanäle miteinander verbinden kann.

Soziales Verkaufen im Internet individuell angepasst

Dass Verkäufe vor allem auf Basis persönlicher Beziehungen zustande kommen, hat sich auch mit der Verbreitung des Internets nicht geändert. Aber diese neuen Kommunikationsstrukturen erhalten durch soziale Plattformen ganz neue Möglichkeiten.

Social Selling richtet sich als Strategie weniger an Marketingabteilungen als an Sales, wo per Social Media potentielle Kunden persönlich gepflegt werden. Diese Herangehensweise kann nur dann erfolgreich sein, wenn entsprechende Interessenten auf sozialen Plattformen gefunden werden, die auch gepflegt werden können. Hier stehen die persönlichen Interessen und Herausforderungen des einzelnen Zielkunden im Fokus – und verlangen nach einer ebenso individuellen Kommunikation. Heute schon steht eine große Zahl an Social-Selling-Softwarelösungen bereit, die leistungsstarke Funktionen gleich mit an Bord haben.

Welche Software ist die Richtige?

Ohne Frage gehört Social Media heute in die Online-Marketingstrategie eines jeden Unternehmens. Eine effiziente Organisation kommt jedoch nicht ohne eine geeignete, auf die jeweiligen Bedürfnisse des Unternehmens abgestimmte Social Media Marketing-Software aus. In der Fülle der möglichen Produkte die Wahl zu treffen ist daher denkbar schwierig. Eine gute Struktur sowie der Vergleich mehrerer infrage kommender Produkte sind dabei entscheidend.

 

Organigramme marketing : engager des généralistes ou des spécialistes ?

Organigramme marketing généralistes ou spécialistes

Que vous employiez 3 ou 30 personnes, la productivité de vos équipes et le potentiel de croissance de votre entreprise dépendent de l’organigramme de votre organisation, c’est-à-dire de sa structure hiérarchique.

L’organigramme correspond en quelque sorte au squelette de votre PME. Il sert de base et joue un rôle crucial dans la croissance de l’entreprise.

Tout comme le bon fonctionnement de votre corps est lié à la santé de votre structure osseuse, votre entreprise a besoin d’un organigramme robuste et bien pensé qui pourra évoluer avec elle.

La structure hiérarchique d’une organisation permet notamment de répartir les charges de travail des employés et d’améliorer la coordination de l’ensemble des acteurs, en particulier lorsque les collaborateurs sont censés assumer des responsabilités à plusieurs niveaux.

Organigramme marketing généralistes ou spécialistes

Dans cet article, nous allons voir comment faire évoluer judicieusement l’organigramme de votre service marketing.

Selon un rapport (en anglais) publié par Gartner (CEB à l’époque) en 2017 et intitulé “Top Hires for B2B Digital Marketing”, les sociétés de marketing B2B qui veulent engager de nouveaux collaborateurs cherchent principalement des spécialistes : responsables du marketing digital, responsables de l’analyse marketing, gestionnaires de contenu / éditeurs en chef, experts des réseaux sociaux. (Résultats détaillés disponibles pour les clients Gartner.)

Ces profils spécialisés pourraient-ils enrichir l’organigramme de votre PME ? Ou devriez-vous plutôt engager un ou deux marketeurs généralistes pour couvrir ces compétences particulières ?

Dans cet article, nous définissons les différences entre un marketeur spécialiséet un marketeur généraliste pour vous aider à déterminer les atouts marketing les plus intéressants pour votre entreprise.

Quand engager un marketeur généraliste ?

engager un marketeur généraliste

Si vous êtes le fondateur ou le directeur d’une petite entreprise et que vous voulez mettre sur pied une équipe marketing de 1 à 5 personnes, optez pour des marketeurs généralistes.

Vous vous assurerez ainsi de couvrir la plupart de vos besoins sans dépenser une somme colossale. Cette option est idéale pour définir une toute nouvelle stratégie marketing ou pour mettre en œuvre un plan marketing de votre cru qui ne nécessite pas l’intervention de nombreux collaborateurs.

Les responsabilités d’un marketeur généraliste peuvent inclure :

  • la création de campagnes et le support d’un système de marketing automation,
  • la direction ou la gestion d’actions menées sur les réseaux sociaux (LinkedIn, YouTube, Twitter, blog),
  • l’intervention dans les campagnes d’e-mail marketing et dans d’autres projets promotionnels,
  • le formatage et la mise en forme du contenu ainsi que la création de graphismes,
  • la participation aux ventes et aux tâches administratives si nécessaire.

Un généraliste (ou une petite équipe de généralistes) dépend directement du fondateur/PDG et collabore à la création d’un système solide permettant de répondre à différents buts et objectifs.

Attendez-vous à ce que les marketeurs généralistes adoptent une approche globale : même les meilleurs ne peuvent consacrer qu’une fraction de leur temps à chaque projet s’ils endossent plusieurs fonctions.

Le développement d’un leadership éclairé et d’une expertise exige du temps et de patience. N’en demandez donc pas trop à vos marketeurs généralistes, au risque de les épuiser à mesure que vos activités prennent de l’ampleur.

En résumé : si votre équipe marketing est réduite (1 à 5 personnes), engagez plutôt des généralistes.

Quand engager un spécialiste ?

En règle générale, vous ne devriez ajouter des spécialistes à votre organigramme que si votre équipe de marketeurs généralistes a identifié un besoin particulier et défini la manière dont un spécialiste pourra y répondre.

Si vous avez travaillé avec vos marketeurs généralistes à l’élaboration d’une nouvelle stratégie marketing (p. ex. production de contenu original, lead mining via analyse de données…), un spécialiste pourra se concentrer sur sa mise en œuvre et améliorer vos chances de succès.

Gartner (anciennement CEB) a interrogé 104 marketeurs B2B sur le type de profils qu’ils recherchent pour soutenir leurs efforts de marketing digital. (Résultats détaillés disponibles pour les clients Gartner.)

En analysant les profils engagés au cours des 6 mois précédant l’enquête et ceux que les entreprises prévoyaient d’engager dans les 12 mois suivants, les 4 rôles les plus fréquemment cités étaient ceux de responsable du marketing digital, de responsable de l’analyse marketing, de gestionnaire de contenu / éditeur en chef et de spécialiste des réseaux sociaux.

profils recherchés dans le marketing digital B2B

Ces données fournissent de précieuses indications aux PME qui veulent enrichir leur organigramme de quelques experts. L’étude de Gartner indique que la meilleure pratique dans le secteur consiste à engager d’abord un responsable du marketing digital, puis des spécialistes de l’analyse, du contenu et enfin des réseaux sociaux.

Chacun de ces profils remplit des fonctions bien distinctes au sein des PME. Voyons d’abord à quoi sert un responsable du marketing digital, qui fait le lien entre le PDG et l’équipe marketing.

organigramme équipe marketing

Responsable du marketing digital

Un responsable du marketing digital répond directement au fondateur/PDG de l’entreprise. Il conçoit et gère la stratégie et la mise en œuvre du marketing numérique, du financement des campagnes et de l’engagement.

Ce type de spécialiste chapeaute les généralistes et les experts des autres branches. Ses responsabilités peuvent couvrir :

  • la supervision et l’orientation de la stratégie marketing, notamment le content marketing, la publicité digitale, la publicité organique, la publicité payante, les réseaux sociaux et le site web,
  • la liaison entre le PDG et l’équipe marketing (spécialistes et généralistes) pour guider la mise en œuvre des objectifs et de la vision de l’entreprise,
  • la direction des efforts soutenant les activités digitales des autres départements et l’encouragement d’une collaboration étroite et d’un travail d’équipe constant dans l’exécution d’initiatives conjointes.

En résumé : si vous avez besoin d’un leader pour uniformiser l’orientation et la stratégie marketing de votre entreprise, engagez un responsable du marketing digital ou attribuez ce poste à l’un de vos marketeurs généralistes

Responsable de l’analyse marketing

À la tête d’une équipe de marketing digital, un responsable de l’analyse marketing récolte et analyse des données. Il identifie les informations clés concernant les initiatives en cours à partir des données pertinentes.

Ses responsabilités peuvent inclure :

  • l’utilisation de logiciels d’analyse marketing pour fournir des données et des modèles statistiques ou des analyses de campagnes et contribuer à la gestion de la relation client,
  • la remise d’informations détaillées concernant le développement commercial de l’entreprise, sa gestion de la relation client et ses actions marketing,
  • l’utilisation de recommandations documentées pour contribuer à la progression de la gestion des informations client, des données digitales et des performances du programme de fidélisation.

En résumé : si vous souhaitez exploiter les données que vous récoltez pour améliorer la portée de vos actions marketing, engagez un responsable de l’analyse marketing.

Gestionnaire de contenu / rédacteur en chef

Un gestionnaire de contenu / rédacteur en chef coordonne la production et la publication de contenus via différents canaux marketing sous la direction du responsable du marketing digital. Il est fortement impliqué dans le management et l’évaluation de l’optimisation du contenu pour les moteurs de recherche (SEO) et les réseaux sociaux.

Les responsabilités d’un gestionnaire de contenu / rédacteur en chef peuvent couvrir :

  • l’utilisation de recommandations basées sur les données pour soutenir l’amélioration de la gestion des informations sur les clients ainsi que la recherche de nouveaux marchés ou de marchés cibles,
  • la mise en relation et le management de rédacteurs de contenu indépendants et de rédacteurs internes pour promouvoir un leadership éclairé, améliorer l’autorité de la marque et stimuler l’expertise collective de l’équipe,
  • la supervision de l’exploitation du contenu à tous les niveaux de l’entreprise,
  • la garantie de l’adéquation des atouts marketing avec les objectifs généraux de l’entreprise ainsi que son style et sa voix.

En résumé : si vous voulez créer du contenu de qualité et atteindre de nouveaux marchés, engagez un gestionnaire de contenu / rédacteur en chef.

Expert des réseaux sociaux

Un expert des réseaux sociaux assure, sous la direction du responsable du marketing digital, l’organisation, la coordination et la modération de toutes les activités de l’entreprise sur les réseaux sociaux.

Les responsabilités d’un expert des réseaux sociaux peuvent concerner :

  • la gestion et la publication de contenu de marque et le suivi des analyses disponibles sur toutes les plateformes utilisées (p. ex. Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, LinkedIn et YouTube),
  • le développement, la création et l’exécution de campagnes innovantes sur les réseaux sociaux ainsi que la mise en œuvre d’expériences client et d’engagement de premier niveau,
  • la coordination des plannings de rédaction et de publication de contenu et l’exploitation de plateformes/applications de campagnes e-mail de masse.

En résumé : si vous voulez élargir la portée de votre présence sur les réseaux sociaux, recrutez un expert des réseaux sociaux.

Prêt à construire votre organigramme marketing ?

Dans les PME, la plupart des employés doivent endosser plusieurs rôles. Les petites équipes marketing devraient donc avant tout être composées de généralistes capables de prendre en charge des tâches très variées au sein de la structure.

En revanche, les services marketing prêts à cibler de nouveaux marchés, à analyser une quantité supérieure de données ou à cultiver plus de points de contacts avec la clientèle ont tout intérêt à ajouter un spécialiste à leur équipe. Un bon organigramme permet de gérer efficacement les ressources humaines d’une PME et de mieux surveiller les performances et la croissance dans l’ensemble de l’entreprise.Lorsque vous créez l’organigramme des activités marketing de votre PME, demandez-vous simplement ce que vous voulez que vos collaborateurs prennent en charge et comment vous envisagez la distribution des tâches. Construisez votre équipe marketing sur une fondation de marketeurs généralistes. Vous pourrez ensuite ajouter progressivement des experts dans l’organigramme au fur et à mesure que vos collaborateurs identifieront des stratégies de growth marketing qui dépassent leurs responsabilités.

Pour aller plus loin

Mit einem CRM für Outlook noch mehr aus E-Mails herausholen

CRM mit Outlook

CRM mit Outlook

In vielen Unternehmen ist Outlook die Standardanwendung für E-Mails und Kalender. Die einen schwören darauf und arbeiten gern mit der vertrauten Nutzeroberfläche und dem klaren Blau, andere wollen es möglichst weiträumig umgehen und checken höchstens im langweilig-grauen Posteingang ihre E-Mails. Da ist ein gutes CRM für Outlook ganz besonders praktisch.

Egal ob für Pipelines im Vertrieb, Checklisten im Marketing oder Queues im Kundenservice (und ob man diese Dinge in Outlook bearbeitet oder nicht): Ein CRM mit Outlook-Integration ist vielseitig einsetzbar und führt den Inhalt aller E-Mails an einem Punkt zusammen. Und es gibt viel Auswahl.

Hier wollen wir ein paar der CRM für Outlook vorstellen, die von den Nutzer*innen von GetApp und den Partnerseiten Capterra und Software Advice gut bewertet werden.

Zoho CRM

Zoho CRM ist das beliebteste Produkt aus der Zoho-Familie und besticht dadurch, dass es eine der kostengünstigsten Lösungen für die Kundenverwaltung ist. Die schnörkellose Anwendung verfügt über Funktionen für Vertriebs- und Marketing-Automation, CRM-Analysen und Workflow-Management und ist darüber hinaus leicht einzurichten, besonders die Integration in Outlook.

In einer GetApp-Bewertung steht:
„Die Software ist sehr flexibel, Module können an verschiedene Betriebseinheiten unseres Unternehmens angepasst werden. Ich würde es anderen empfehlen. Die Möglichkeit, Module zu erstellen und Regeln für den Workflow vorzugeben, ist sehr einfach gehalten, gar nicht langwierig, und erfordert auch keine weiteren Programmierkenntnisse.“ (Diese wie auch alle weiteren Bewertungen wurden von uns aus dem Englischen übersetzt.)

CRM mit Outlook Zoho CRM

Neben Outlook lässt sich Zoho auch in viele andere Produkte einbinden, natürlich die Produkte aus dem Hause Zoho, aber auch beliebte Lösungen wie Gmail, WordPress oder Zendesk. Außerdem ist Zoho CRM auf Deutsch verfügbar.

Preise: Ab 12 € pro Nutzer und Monat

Pipeliner CRM

Auch Pipeliner ist ein beliebtes CRM, vor allem für Leute, denen eine Integration mit Outlook wichtig ist. Besonders stolz ist man dort auf die visuellen Elemente wie Dashboards, Organigramme und eine Vielzahl von Pipeline-Ansichten, mit denen sich alle Kundenkontakte im Blick behalten und koordinieren lassen. Lead-Management und die CRM-typischen Berichte sind natürlich ebenfalls enthalten.

Outlook CRM Pipeliner

Bezüglich der Outlook-Integration schreibt ein Nutzer: „Ich nutze Pipeliner einzig und allein dafür, meine Gelegenheiten und Abschlüsse in der Sales Pipeline zu erfassen. Kein anderes Tool auf dem Markt ist so einfach zu bedienen wie dieses. Damit kann ich alle erforderlichen Informationen schnell zusammentragen und muss nicht mehr mit Excel hantieren. Die Outlook-Integration rundet das System ab und erlaubt es mir, Kundeninformationen und Kontakte zusammen zu verwalten.“

Preise: Ab 30 € pro Nutzer und Monat

Microsoft Dynamics CRM

Outlook ist ein Produkt von Microsoft. Entsprechend kann das Microsoft-eigene CRM-System Microsoft Dynamics CRM nahtlos integriert werden. Ein Nutzer weist darauf hin:

„Mir gefällt die Integration von Microsoft Dynamics CRM mit Outlook sehr gut, vor allem die E-Mailvorlagen für Outlook. Ich nutze sie täglich, um die Vertriebskollegen zu unterstützen.“

CRM mit Outlook Microsoft Dynamics
Quelle

Microsoft Dynamics CRM bietet Funktionen für Teams im Vertrieb, im Marketing oder im Kundenservice. Es bietet Konten- und Lead-Informationen für Sales, Kampagnenmanagement, Marketing-Tracking und Warteschlangenverwaltung sowie eine Knowledge Base für den Kundenservice und ist damit eine solide Lösung im Bereich CRM.

Preise: Microsoft Dynamics 365 gibt es ab 97 € pro Nutzer und Monat, für Microsoft Dynamics 2016 erhält man die Preise auf Anfrage.

Zendesk Sell

Zendesk Sell hieß bis vor kurzem Base CRM und ist CRM und Sales-Plattform in einem und damit eine solide Option für Vertriebler*innen, die ihre Pipelines besser organisieren wollen und sich durch die Integration in Outlook eine einzige, leistungsstarke Anlaufstelle einrichten können. Der Fokus liegt klar auf Lead-Tracking und Vertriebsmanagement, mobile Dienste spielen eine große Rolle. Dazu gibt es verlässliche Vorhersagen und Informationen zur Sales-Intelligence. Alles in allem ist Base CRM (oder eben Zendesk) ein überzeugendes Paket für vertriebsorientierte Teams.

Auch die nahtlose Integration in Outlook wird von Nutzer*innen sehr geschätzt.

Outlook CRM Base
Quelle

„Man kann leicht zwischen Dashboard und Leads wechseln oder auf einzelne Abschlüsse, Aufgaben, Kalender oder Berichte zugreifen. Sogar die E-Mail-Einstellungen lassen sich festlegen, sodass jede E-Mail im System gespeichert wird, egal, von wo aus sie versendet wurde. Auch vom E-Mailprogramm, also zum Beispiel aus Outlook, holt sich Base E-Mails und legt sie in der Datenbank ab.“

Preise: Ab 19 USD pro Nutzer und Monat.

Hubspot CRM

Hubspot CRM ist auf unseren Seiten über 1.000 Mal mit „ausgezeichnet“ bewertet worden und damit eindeutig eine sehr solide Wahl. Es wurde von Grund auf entwickelt, um all die kleinen Details, die im Bereich CRM so wichtig sind, zu übernehmen. E-Mails speichern, Anrufe aufzeichnen, Daten verwalten – alle Kundenaktionen laufen hier zusammen und sind schnell einsehbar.

Ein Nutzer preist außerdem:

„Hubspot ist nutzerfreundlich, ansprechend und hilfreich für erfahrene und weniger erfahrene Nutzer. Wir verwenden es für Website, Blog, Social Media, E-Mail und CRM.

Fantastisch ist auch das Drumherum der Software: Mehrere aktive Blogs für verschiedene Nutzergruppen, detaillierte Informationen zur Verwendung einzelner Funktionen und dazu, wofür man sie einsetzen kann sowie Vorlagen, um Projekte besser bewältigen zu können. Sie bieten viele hilfreiche Ressourcen, damit man das Beste aus Hubspot herausholen kann, und wenn man nicht mehr weiter weiß, ist der Kundenservice reaktionsschnell und hilfreich.“

CRM für Outlook Hubspot
Quelle

Ein weiterer echter Pluspunkt ist die kostenlose Basis-Version, die es besonders für kleine Unternehmen sehr attraktiv macht. Auch als zentrale Anlaufstelle kommt Hubspot gut an. So heißt es in den Bewertungen zum Beispiel: „Mir gefällt sehr gut, dass ich einen Kontakt direkt aus den Kontaktinformationen im CRM heraus anrufen kann, das Gespräch aufzeichnen, Notizen machen und alle relevanten Informationen vor der Nase haben kann, während das Gespräch noch läuft.“

Preise: Die Basis-Version ist kostenlos.

Welches CRM für Outlook gefällt dir am besten? Hinterlass uns in den Kommentaren einen Hinweis auf deine Favoriten.

So klappt die Planung: Projektplanungssoftware für Startups

projektplanungssoftware für startups

So klappt die Planung: Projektplanungssoftware für Startups

Gibt es überhaupt einen Unterschied bei der Planung von Projekten bei Start-ups und bei etablierten Unternehmen? Eine spannende Frage und eine gute Möglichkeit einmal meine Arbeitshistorie zu reflektieren. Nach 15 Jahren als Führungskraft und Projektmanager in mittleren und großen Unternehmen war ich vor knapp 4 Jahren Mitbegründer eines Start-ups – also beste Voraussetzungen, um meine Erfahrungen mit Ihnen zu teilen.

Die Projektanbahnung

Ein Kunde droht mit Auftrag. Er findet Ihr Produkt oder Ihre Dienstleitung interessant und nun liegt es an Ihnen – dem Projektleiter – dieses Projekt erfolgreich durchzuführen, um den Kunden bestmöglich zufriedenzustellen. Um die Unterschiede zwischen Start-up und etabliertem Unternehmen klar zu machen, betrachten wir zunächst die Unternehmenssicht:

In der Regel werden Sie darüber informiert, dass ein neues Projekt ansteht. Vermutlich haben Ihre Sales-Kollegen haben das Vorhaben an Land gezogen, die Rahmenbedingungen sind grob abgesteckt und Sie wurden von Ihrem Chef dazu auserkoren, dieses Projekt zu rocken. Sie haben bereits mehrere Projekte in Unternehmen erfolgreich durchgeführt, kennen die Projektmanagementrichtlinien des Unternehmens und sind mit den standardisierten Werkzeugen des Unternehmens bestens vertraut. Sie starten also damit, das Projekt zu initiieren. Sie versuchen sich ein möglichst umfassendes Bild des anstehenden Vorhabens zu machen und feststellen, ob Ihnen das Projektthema inhaltlich auf den Leib geschneidert ist oder eben nicht. Sie werden sich bzgl. der terminlichen und finanziellen Erwartungen informieren und hoffen, dass dem Kunden keine unrealistischen Versprechungen gemacht wurden. Vermutlich werden Sie anschließend einen Projektauftrag erarbeiten, sich erste Gedanken bzgl. der Teamzusammenstellung machen und einen ersten Kundenkontakt haben. Eine gewisse Projektroutine beginnt.

Und wie ist das in einem Start-up? Anders und vor allen Dingen emotionaler. Unfassbar – ein potenzieller Kunde steht vor Tür und interessiert sich für Ihr Baby. Tatsächlich findet jemand Ihre Idee, für die Sie so viel investiert und gebrannt haben, interessant – nein, er will sie sogar von Ihnen kaufen. Sie haben sich bereits mehrfach mit ihrem potenziellen Auftraggeber getroffen, „geskyped“ oder gechattet. Sie verstehen, wo den Kunden der Schuh drückt und warum er der Meinung ist, dass genau Sie ihm bei seinem Problem helfen können. Jetzt geht es darum, dass Sie mit dem Kunden das gemeinsame Projekt starten.

Planungserwartung frühzeitig klären

Aber selbstverständlich wollen Ihre Kunden auch wissen, wann das Projekt fertig sein wird, was das Ganze kosten soll und ob Sie überhaupt in der Lage sind ein solches Vorhaben zu stemmen. Vor diesen Fragen werden Sie als Gründer nicht gefeit sein. Die Frage ist nun aber, auf was Sie sich mit bestem Wissen und Gewissen einlassen können. Denn schließlich geht es nicht um weniger, als Ihre Existenz. Denken Sie an Themen wie Ihre Liquidität, Gewährleistungsansprüche und nicht zuletzt an Ihre Gesundheit. Denn so schön es auch sein mag, einen neuen und womöglich großen, neuen Kunden zu gewinnen, sollten Sie auch an die Risiken denken – auch wenn es noch so schwerfällt.

Terminplanung

Werfen wir zunächst einen Blick auf das Thema Terminplanung. Sie sollten sich Gedanken machen, um welche Art von Projekt es sich handelt und leiten Sie daraus Ihre Strategie ab. Denn Projekte können groß, einfach, komplex lange oder kurz sein. Lassen Sie mich dies anhand einer kurzen Metapher erklären:

Stellen Sie sich vor, Sie wären Projektleiter eines Expeditionsprojektes und müssten einen Schatz auf einer Insel bergen. Das Projekt an sich wirkt klar, aber die Ausgangsbedingungen können komplett unterschiedlich sein. Betrachten Sie hierzu folgende 4 Szenarien:

  • Szenario Eins: Es fährt täglich eine Fähre zur Insel.Das ist einfach! Sie müssen sich also einen Tag auswählen und ein Ticket kaufen. DieRisiken sind überschaubar. OK, das Schiff könnte sinken oder die Reederei nicht fahren, aber im Großen und Ganzen handelt es sich um eine relativ triviale Geschichte.
  • Szenario Zwei: Es fahren keine Schiffe zur Insel. Die Insel und der Weg dahin sind aber bekannt. Das heißt, Sie müssen ein Schiff besorgen, benötigen einen Kapitän und eine Mannschaft. Sie müssen viel mehr planen und vorbereiten. Die Risiken nehmen zu!
  • Szenario Drei: Noch niemand hat es geschafft, per Schiff zu dieser Insel zu gelangen. Extreme Strömungen und hohe Wellen machen diese Expedition extrem komplex. Sie können sich vorstellen, was das für die Risikobetrachtung bedeutet.
  • Und zu guter Letzt Szenario Vier: Sie sind der Entdecker!

Hierzu versetzen wir uns in das Jahr 1492 zurück. Stellen Sie sich vor, dass Sie in die Rolle von Christoph Kolumbus schlüpfen. Sie vermuten Ihr Ziel, wissen aber nicht, ob es tatsächlich existiert. Eine konkrete Planung ist also gar nicht möglich und das Risiko, das Ziel nicht zu erreichen, ist sehr hoch.

Sie sehen Terminplanung im Projekt ist immer kontextspezifisch. Machen Sie dies Ihrem Kunden klar. Handelt es sich um ein Projekt, welches primär dem ersten oder zweiten Szenario entspricht, können Sie das Projekt von Anfang bis zum Ende durchplanen. Handelt es sich aber um ein komplexes oder unsicheres Projekt müssen Sie sich gemeinsam mit Ihrem Kunden zum Ziel durchhandeln. Ja, sie müssen iterativ Vorgehen, stets reflektieren ob Sie noch auf dem richtigen Weg sind und transparent und offen arbeiten. Denn nur so, wird es Ihnen gelingen, Ihre Kunden adäquat abzuholen.

Dieses Vorgehen ist übrigens nicht Start-up-spezifisch, sondern sollte auch in etablierten Unternehmen praktiziert werden. Schließlich sollte man sich immer vor Augen halten, dass Projekte per Definition einzigartig sind und Projektmanagement Pionierarbeit ist. Folglich müssen die angewendeten Methoden und Vorgehen auch und besonders hinsichtlich der Planung stets situationsbedingt angepasst werden.

Wer als Werkzeug nur einen Hammer hat, sieht in jedem Problem einen Nagel.“ – Paul Watzlawick

Übrigens – Sie müssen nicht bei einer Planungsstrategie über den ganzen Projektlebenszyklus bleiben. Verziehen sich die Wolken der Unsicherheit nach einiger Zeit im Projekt, können Sie das Projekt auch gerne bis zum Ende durchplanen.

Kosten- und Ressourcenplanung

In Unternehmen haben Sie klassischerweise ein Projektbudget, welches von der Controllingabteilung oder dem Management freigegeben wurde. Als Gründer haben Sie dies eventuell nicht. Vielleicht geht es tatsächlich um Ihr Geld und nicht das Ihrer Firma. Das birgt jede Menge Gefahren.

Gerade bei den ersten Projekten neigt man als Gründer dazu sich finanziell geißeln zu lassen. Typische Fragen die man sich stellt, sind:

  • Bin ich generell zu teuer?
  • Was tun, wenn ich nicht auf sein Preisangebot eingehe? Geht der Kunde dann zur Konkurrenz?
  • Wieviel muss ich mindestens verdienen, damit ich keinen Verlust mache?
  • Wo brauche ich Hilfe und was kann ich selbst machen?
  • Wie schaffe ich es, dass meine Kosten nicht aus dem Ruder laufen?

Beginnen wir mit den ersten drei Punkten. Überlegen Sie sich vorher, wie hoch Ihr Marktwert vielmehr der Ihrer Dienstleitung oder Ihres Produktes ist, und notieren Sie sich diesen Preis und Ihre Schmerzgrenze. Gehen Sie positiv und selbstbewusst in die Verhandlungen und lassen Sie sich nicht unterhalb Ihrer Schmerzgrenze drücken.

Überlegen Sie sich frühzeitig, wen Sie für die Umsetzung Ihres Projektes benötigen. Versuchen Sie sich auf Ihre Kernkompetenzen zu konzentrieren und versuchen Sie lästige und zeitfressende (z.B. administrative) Themen abzugeben. Wenn Sie versuchen alles selbst zu machen, werden sie schnell an Ihre Grenzen stoßen. Auch hinsichtlich Materialkosten sollten Sie sich überlegen, ob sie diese nur temporär benötigen oder diese über das Projektende hinaus hilfreich sein könnten. Vielleicht sind Miet- oder Leihmodelle günstige Alternativen zum Kauf.

Um einen Überblick über Ihre Kosten zu behalten, sollten Sie diese regelmäßig kontrollieren. Beginnen die Kosten aus dem Ruder zu laufen, zögern Sie nicht, dies Ihrem Kunden mitzuteilen und notwendige Schritte einzuleiten. Auch hier gilt das Gebot der Transparenz.

Um dies zu vermeiden, vereinbaren Sie Zwischenziele und denken Sie an Exit-Strategien. Ansonsten kann das Projekt schnell im Fiasko enden. Mit anderen Worten handeln Sie verantwortungsvoll.

Planungstools

Der Markt bietet Projektmanagement-Tools in Hülle und Fülle. Aber braucht ein Start-up gleich die ausgereifteste Software-Lösung. Ich glaube nein. Vielmehr geht es darum, praktische und leichtgewichtige Tools sinnvoll zu kombinieren. Folgende Software-Kategorien sollten Sie hierbei mindestens auf dem Schirm haben:

Ich möchte nachfolgend ein wenig aus unserem Nähkästchen plaudern und Ihnen unser Set-up diesbezüglich kurz vorstellen.

Bei der Planung haben wir auf umfangreiche Projektmanagement-Werkzeuge verzichtet. Bei uns kommt Trello zum Einsatz. Das leicht anpassbare Taskboard eignet sich hervorragend, um Aufgaben zu strukturieren, Personen zuzuordnen und den Fortschritt nachzuverfolgen.

Neben der guten alten E-Mail setzen wir im Bereich Kommunikation auf Chat- und Videokonferenz-Tools wie Slack und Skype. Der Vorteil von Slack besteht gegenüber der klassischen E-Mail darin, dass sich die Informationsflut besser kanalisieren und strukturieren lässt und allen Beteiligten gleichermaßen zur Verfügung steht. Daneben bietet es die Möglichkeit andere Dienste wie Trello oder Skype zu integrieren, sodass es als Informationszentrale fungieren kann.

Zur Verwaltung der Dokumente nutzen wir Google-Drive. Da es Google-Drive auch als Web- und App-Applikation gibt, ist sichergestellt, dass alle relevanten Dokumente von überall erreichbar sind. Auch eine sinnvolle Berechtigungsstruktur kann problemlos angelegt werden.

Als Rechnungsprogramm haben wir die Cloudsoftware Fastbill etabliert. Für einen überschaubaren Preis bietet das Programm eine Kunden-, Angebots-, und Rechnungsverwaltung. Darüber hinaus einen Zugang für den Steuerberater und eine direkte Verknüpfung mit dem Geschäftskonto. Auch Mahnungen und die Überprüfung der Zahlungseingänge können automatisiert werden.

Zu guter Letzt benutzen wir Office-Programme. Wobei wir uns auch hier immer mehr in Richtung Google-Docs bewegen. Der Vorteil zeitgleich gemeinsam an einem Dokument arbeiten zu können und die perfekte Integration in Google-Drive haben uns hierzu bewogen.

Ich hoffe, ich konnte Ihnen in diesem Artikel einen kleinen Einblick in die Planungswelt von Start-ups geben. Grundsätzlich ist sie gar nicht so gravierend anders als bei etablierten Unternehmen. Der Fokus ist nur ein anderer. Während bei Start-ups der Kosten- und Erfolgsdruck oft zu pragmatischen, kreativen und schnellen Entscheidungen und Vorgehen führt, setzen Unternehmen häufig auf Richtlinien, Prozesse und Best Practice.

7 aplicaciones de planificación y gestión de proyectos para Android

Aplicaciones para Android de planificación y gestión de proyectos

Aplicaciones para Android de planificación y gestión de proyectos

Cada vez más empleados llevan sus dispositivos móviles al trabajo, así que resulta inevitable que las herramientas de gestión de proyectos más populares desarrollen e integren versiones de su software en aplicaciones para Android (o iPad y iPhone).

Es obvio: los negocios ya no se hacen solo en la oficina, los programas de dispositivos propios están a la orden del día y los teléfonos móviles están siempre a mano. En este artículo figuran algunas de las mejores aplicaciones de gestión de proyectos para Android que te permitirán estar al tanto de todo cuando no estés en la oficina.

Wrike

Wrike incluye muchas de sus aclamadas funciones en su versión móvil para Android. Además de las opciones habituales de gestión de tareas, diagramas de Gantt detallados y listas de tareas dinámicas, Wrike en aplicación para Android incorpora opciones que aprovechan las características del dispositivo; como la cámara, la función para adjuntar fotos y la gestión de archivos simplificada. Su aplicación móvil para Android también se encarga de las cosas complicadas, como el uso de diagramas de Gantt. ¿Otra ventaja? La aplicación de Wrike también está optimizada para tabletas.

Wrike

Precio: ofrece cinco planes, desde el gratuito, con capacidad para cinco usuarios, hasta el empresarial, con precios personalizados.

Asana

Famosa por su habilidad para equilibrar a la perfección la gestión de proyectos y la colaboración de equipos, Asana es una solución muy valorada por los usuarios de Android. Sus funciones de gestión de tareas permiten organizar, añadir y completar tareas desde un dispositivo Android. También ofrece funcionalidades de gestión de proyectos, perfectas para colaborar con otros miembros del equipo en tareas o proyectos compartidos. Además, es posible añadir fotos y archivos a cada tarea para asegurarse de que todo el mundo recibe la información necesaria. Sus funciones de comentarios, anuncios y preguntas facilitan la comunicación del equipo.

Asana

Precio: ofrece tres planes, desde el básico, gratuito, hasta el empresarial, con precios personalizados.

Basecamp

Las funciones de colaboración de Basecamp tienen mucho éxito entre los usuarios de GetApp y de Android. El panel de la aplicación muestra las conversaciones del equipo, las listas de tareas, los eventos y mucho más, todo en un mismo lugar. También permite incrustar imágenes en los mensajes, comentar directamente en las listas de tareas, adjuntar muestras de código, etc. Además, es posible enviar los correos electrónicos importantes a Basecamp para compartirlos con los miembros del equipo. Las reseñas en Google Play advierten de que Basecamp no es la mejor solución para proyectos de software creados bajo métodos específicos, como Scrum o Kanban, pero la aplicación es muy útil para la colaboración de equipos en casi cualquier ámbito.

Basecamp

Precio: 99 dólares mensuales. El plan incluye todas las funciones, sin necesidad de pagar por usuarios.

Trello

La popular solución de tarjetas Trello, que facilita la organización de equipos y tareas, también se encuentra disponible para Android. La aplicación permite acceder a todos los tablones de Trello, mover tarjetas para priorizar tareas, añadir listas de tareas y marcarlas cuando se hayan completado. Además, es posible adjuntar archivos desde soluciones de almacenamiento como Google Drive o Dropbox. Por último, Trello también cuenta con una aplicación para Android Wear que te permitirá trabajar aún más rápido. Incluye opciones para crear tarjetas o responder a comentarios desde tu smartwatch compatible con Android.

Trello

Precio: ofrece tres planes, desde el gratuito hasta el empresarial, con un precio de 20.83 dólares mensuales por usuario.

monday.com

monday.com (anteriormente conocido como dapulse) permite a los usuarios planificar y trabajar en proyectos desde un mismo espacio. La solución ha sido diseñada para ayudar en la gestión de proyectos de todo tipo, desde campañas de publicidad hasta seguimiento de errores. Lo mejor de todo es que puedes acceder desde tu ordenador o desde la aplicación para Android; verás que monday.com cuenta con excelentes reseñas en la tienda de Google Play. A los usuarios les encantan la interfaz de usuario sencilla, la sincronización de tareas, el seguimiento de proveedores y mucho más. También permite gestionar, planificar, programar y seguir tareas, así como ver las horas empleadas en cada proyecto.

Monday.com

Precio: la solución ofrece cuatro planes cuyos precios dependen del número de usuarios.

Smartsheet

Si eres más tradicional y prefieres organizar tus proyectos en hojas de cálculo, Smartsheet  para Android es la aplicación que necesitas. La experiencia de usuario de Smartsheet en cuanto a gestión o seguimiento de proyectos es similar a la de las hojas de cálculo. Con distintas visualizaciones para listas, hojas de cálculo o diagramas de Gantt, es lo suficientemente flexible para mostrar de un vistazo la información de cada proyecto. Puedes crear una nueva hoja en la aplicación usando una plantilla de proyecto predefinida, una hoja de tareas o una hoja en blanco para después compartirla con los miembros del equipo.

Smartsheet

Precio: sus cuatro planes oscilan desde el individual, con un precio de 14 dólares mensuales por usuario, hasta el empresarial, con precios personalizados.

Teamwork Projects

Teamwork Projects es sencillo de aprender y agradable para el usuario, como indican los usuarios de GetApp. Teamwork Projects ayuda a gestionar distintos proyectos de gran envergadura a la vez y cuenta con funciones como seguimiento de horarios, gestión de tareas, diagramas de Gantt y otras. Su aplicación para Android permite, entre otras funciones, responder mensajes, compartir notas e ideas, asignar tareas a usuarios y comprobar los hitos del proyecto.

Teamwork Projects

Precio: ofrece tres planes, desde el gratuito para siempre hasta el plan empresarial con precios personalizados.

Las aplicaciones de gestión de proyectos para Android han llegado para quedarse

Cada día aparecen más aplicaciones móviles nativas de gestión de proyectos para Android. Es genial tener tantas opciones para elegir, pero también es complicado escoger la más adecuada. Si necesitas un software de gestión de proyectos con aplicación móvil para Android, esta lista presenta varias soluciones para que puedas organizar tus proyectos sobre la marcha.

Si buscas soluciones para iOS, consulta la lista de las mejores aplicaciones de colaboración y gestión de proyectos para iOS.

Nutzerstudie: CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Unternehmen, die langfristig wettbewerbsfähig bleiben wollen, sollten so schnell wie möglich in Software investieren. Die Software-Nutzung in Deutschland steigt. Mitbewerber, die ihre Arbeitsprozesse mit Software unterstützen, werden sich einen schwer einzuholenden Vorteil aufbauen. Software führt neben Prozessoptimierung und -automatisierung auch zu einer Fehlerreduzierung. Weiterhin können durch Reporte und Datenanalyse zukünftige Prozesse verbessert werden.

Im CRM-Bereich kommt Software eine noch viel höhere Bedeutung zu. Die Kundenorientierung ist Schlüsselfaktor zum Erfolg jedes Unternehmens. Anfragen, Beschwerde, Reklamationen usw. so schnell (und gut) wie möglich zu bearbeiten wird bei steigender Konkurrenz unumgänglich. Im Zuge der Digitalisierung verändern sich auch die Kunden und die Kanäle, auf denen sie erreichbar sind.

Genau vor einem Jahr haben wir eine Studie zur Nutzung von CRM-Software in deutschen KMU durchgeführt. Wir wollten wissen, wie schnell der Fortschritt in Deutschland ist und was sich in einem Jahr in der CRM-Software-Welt getan hat. In dem CRM-Anwenderbericht 2019 verdoppelten wir die Teilnehmerzahl und befragten 499 kleine und mittelständische Unternehmen, um die Top CRM Software Trends bei CRM-Käufern für 2019 zu identifizieren.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Highlights der Studie

  • Im Vergleich zum Vorjahr ist die Softwarenutzung um 27 % gestiegen. Die Mehrheit der Unternehmen nutzen dennoch manuelle Methoden wie Stift & Papier, Excel und E-Mail-Programme zur Kundenverwaltung.
  • Die Bedeutung des mobilen Zugangs in der CRM-Software nahm 2019 deutlich zu und stieg um 200 %.
  • 30 % der KMU würden nur kostenlose CRM-Software nutzen. Dies sind 15 % mehr als im Vorjahr.

Die CRM-Softwarenutzung ist um 27 % gestiegen

Wir wollten wissen, wie deutsche KMU ihre Kontakte bzw. Kunden verwalten. Die Mehrzahl der Deutschen mit 66,4 % nutzen manuelle Methoden wie Stift & Papier, Excel und E-Mail-Programme zur Kundenverwaltung. 32,4 % der KMU setzen Software (CRM-Software oder die unternehmenseigene Software) zur Unterstützung ein.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Im Vergleich zum Vorjahr ist die Softwarenutzung um 27 % gestiegen. Software wird am häufigsten in den Branchen Wirtschaftsprüfung, Banken und Finanzdienstleister sowie Internet und IT verwendet.

Wir fragten Experten Prof. Dr. Nils Hafner, Keynote Speaker und Autor, wie er sich diesen geringen Anteil an Software-Nutzern trotz der wesentlichen Vorteile von CRM-Software erklären kann. Nils Hafner erklärt, dass es für KMU schwierig ist einen Business Case für CRM-Software zu rechnen: „Das liegt vor allem daran, dass die Tätigkeiten in Marketing und Vertrieb häufig nicht genau erfasst werden und das Top-Management gar nicht weiß, was beispielsweise Verkaufsmitarbeiter den Tag über eigentlich machen und vor allem, was sie machen könnten, wenn sie mehr mit ihren Kunden reden würden. Das ist schwierig zu quantifizieren. Wenn ich nicht genau weiß, wie lange beispielsweise eine Gesprächsvorbereitung dauert, wenn sich der Vertriebler alles aus dem Email-System, verschiedenen Excel-Sheets und handschriftlichen Notizen zusammen suchen muss, ist es auch schwierig Effizienzgewinne zu berechnen, die sich durch reduzierte Vorbereitungszeit und mehr Kundengesprächszeit ergeben. Wenn ich nicht messe, wie zufrieden meine Kunden heute sind, kann ich auch nicht quantifizieren, wie zufrieden meine Kunden sein könnten, wenn ihre Fragen schneller beantwortet und Angeboten schneller und besser auf die Bedürfnisse der Kundschaft abgegeben werden.“

„Das CRM-System ist eine grundlegende Infrastruktur, wenn Marketing, Vertrieb und Kundenservice professionalisiert werden sollen. Wenn man als Unternehmen darauf verzichten kann, ist es ein Hinweis darauf, dass es dem Unternehmen wirtschaftlich noch so gut geht, dass man auf Effizienzgewinne und zusätzliche Effektivität durch Kundenkenntnis wohl (noch) verzichten kann.“ – Prof. Dr. Nils Hafner

Veralteten und falschen Kontaktinformationen stellen im Kundenmanagement die größte Schwierigkeit dar

24 % der Unternehmen sehen die größte Herausforderung in veralteten und falschen Kontaktinformationen. Knapp jedes vierte Unternehmen hat Schwierigkeiten bei der Verfolgung von Leads. Weiterhin wird ein hoher Zeitaufwand beim Versenden von Marketingmaterialien (17 %) und Schwierigkeiten bei der Verfolgung von Interaktionen mit den Kunden (17 %) und Zahlungsströmen (12 %) genannt.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Bei der noch immer niedrigen Softwarenutzung in Unternehmen, können wir auch in diesem Jahr davon ausgehen, dass die so weit verbreiteten manuellen Kundenverwaltungsmethoden meist auch zu den Ursachen der genannten Schwierigkeiten gehören und die genannten Herausforderungen mit CRM-Software gelöst werden könnten.

Die Bedeutung des mobilen Zugangs stieg 2019 um 200 %

Die meist genutzten Funktionen in CRM-Software sind Kontaktmanagement, Terminplanung, Kundenservice, zentrale Datenbank, E-Mail-Marketing, das Nachverfolgen von Interaktionen und Reporting.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Die meistgenutzten Funktionen haben sich im Vergleich zum Vorjahr nicht verändert. Jedoch nahm die Bedeutung des mobilen Zugangs 2019 deutlich zu und stieg um ganze 200 %.

Die Erwartungen an den Arbeitsplatz nehmen mit neuen technologischen Entwicklungen deutlich zu. In der Studie „Arbeitsplatz der Zukunft 2017“ von IDG Research Services wurden über 1.500 Unternehmen und Mitarbeiter zu ihren Vorstellungen zum Arbeitsplatz der Zukunft befragt. Die Ergebnisse zeigen, dass sich Mitarbeiter neue Arbeitszeitmodelle, Home-Office bzw. Remote-Arbeit sowie mehr Mobilität wünschen. Der Arbeitsplatz der Zukunft ist flexibel und nicht mehr an einen bestimmten Ort gebunden, das übliche Büro und der feste Arbeitsplatz werden seltener. Über 80 % der Mitarbeiter sehen Raum zur Verbesserung ihrer technischen Ausstattung am Arbeitsplatz, wozu auch die IT-Ausstattung zählt.

CRM-Software ist in der Arbeitswelt von heute ein notwendiger Standard. Durch den Einsatz einer CRM-Software kann das Kundenmanagement zeitsparender ablaufen und deutlich in der Qualität verbessert werden. Ein CRM-System fördert die Kundenzufriedenheit und Kundentreue, wodurch der Umsatz und die Rentabilität optimiert werden. CRM-Software aus der Cloud bietet auch bei Kundenbesuchen große Vorteile. Alle Kundendaten und -vorgänge können vor Ort eingesehen und aktualisiert werden. Mit der steigenden Anzahl an virtuellen Teams werden Cloud-Software und mobiler Zugang immer mehr an Bedeutung zunehmen.

Nutzer sind um 22 % mit ihrer momentan verwendeten CRM-Software zufriedener und nicht an einer Alternative interessiert

Die gute Nachricht für CRM-Softwareanbieter ist, dass 58 % der Unternehmen daran interessiert sind, in (neue) Kundenmanagement-Software zu investieren.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

In KMUs wird oftmals die Softwareauswahl und -implementation zum Problem und ist einer der Gründe für die niedrige Nutzerzahl. Interesse ist laut unserer Umfrage allerdings definitiv vorhanden. Unternehmen haben häufig Schwierigkeiten, Ansprüche an eine Software zu definieren und die benötigten Funktionen festzulegen. Auch scheitert es an mangelnder IT-Kompetenz und Fachpersonal sowie mangelnder Change-Management-Fähigkeiten auf Manager-Ebene. Teilweise sind auch die einmaligen Anschaffungskosten für Software hoch und die Gefahr einer Fehlinvestition schreckt Unternehmen ab. An dieser Stelle kann Cloud-Software Abhilfe schaffen. Die Kosten fallen auf einer monatlichen Basis an und das Software-Abonnement kann gekündigt werden.

25 % der KMU nutzen keine Software und sind auch nicht daran interessiert, in eine zu investieren. Wir wollten von Nils Hafner wissen, woran seiner Meinung nach diese Verschlossenheit gegenüber Software liegt: „Im Prinzip liegt das an 2 Gründen: Bisherige Lösungen haben intern gut funktioniert und die Vorteile, die Mitbewerber durch bessere Lösungen genießen, sind von außen oft nicht leicht zu erkennen.“

Immerhin sind Unternehmen mit ihrer CRM-Software um 22 % zufriedener als im letzten Jahr und sind nicht an einer alternativen Software interessiert.

30 % der KMU ziehen nur kostenlose CRM-Software in Betracht

56 % der KMU würden unter 50 Euro für Software bezahlen. Ganze 30 % der Teilnehmer würden nur kostenlose CRM-Software nutzen. Dies sind 15 % mehr als im Vorjahr.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Vor allem im SaaS-Markt für CRM-Software gibt es viele Anbieter, die eine kostenlose Version anbieten. Diese ist meistens durch die Nutzeranzahl und/oder den Funktionsumfang begrenzt. Für Startups und sehr kleine Unternehmen reicht die kostenlose Version häufig aus.

Größere Unternehmen verwenden diese Versionen eher, um sich einen Eindruck zu verschaffen und vor der Anschaffung verschiedene Lösungen miteinander vergleichen zu können.

Datenschutz nach deutschen Gesetzen ist KMU wichtiger, als der Preis der Software

Die Mehrheit der Unternehmen ist bereit, für deutsche Software und Datenschutz nach deutschen Gesetzen mehr zu bezahlen.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Internationale bzw. amerikanische Cloud-Anbieter haben verglichen mit deutschen Herstellern sehr häufig Vorteile bezüglich des Preises und teilweise auch in Bezug auf die Funktionsvielfalt.

Die Vorteile deutscher Software-Produkte liegen in der Sprache und der Lokalisierung. Die meisten internationalen Tools sind nicht in der deutschen Sprache verfügbar und stellen keinen direkten Ansprechpartner bzw. Kundensupport für Deutschland zur Verfügung. Ebenfalls kann es bei der Integration der Währung zu Problemen kommen.

Am wichtigsten sind jedoch die rechtlichen Aspekte. Deutsche Anbieter haben in der Regel auch Rechenzentren in Deutschland. Das heißt, dass Daten in Deutschland nach deutschen Rechtsnormen gespeichert werden. Weiterhin gibt es Tools, bei denen deutschlandspezifische Standards und Normen wie z.B. GoBD (Anforderungen des Finanzamts an die IT-gestützte Buchführung) oder Arbeitsgesetze in der Software benötigt werden. Gerade diese spezifischen Funktionen sind in der Entwicklung aufwändig und oft für den Preisunterschied zu amerikanischen Produkten verantwortlich.

Insbesondere seit dem Inkrafttreten der DSGVO im Mai 2018 kommt deutschen Softwareanbietern mehr Bedeutung zu. Viele amerikanische Softwareanbieter bieten keine DSGVO-Konformität. Andere Anbieter haben sich bei dem sogenannten „Privacy Shield“ angemeldet. Amerikanische Unternehmen, die personenbezogene Daten von EU-Bürgern verarbeiten wollen, verpflichten sich durch die Anmeldung beim Privacy Shield, den europäischen Datenschutzregelungen zu entsprechen. Das Privacy Shield ist jedoch vielfacher Kritik ausgesetzt und wird von vielen Juristen als rechtliche Grauzone betrachtet.

CRM Software Trends 2019 in deutschen KMU

Fazit

Customer Journey sowie Customer Experience sind Begriffe, mit denen wir jetzt schon seit einiger Zeit vertraut sind. Der Hauptgedanke von Customer Experience Management ist, die Anzahl an Kontaktpunkten bzw. Touchpoints zwischen einem Unternehmen und seinen Kunden zu erhöhen. Der aktuelle Stand der Customer Experience in Deutschland wurde im Rahmen einer IDG-Studie untersucht. Je größer das Unternehmen, desto größer auch die Wahrscheinlichkeit, dass die Firma einen CX-Ansprechpartner hat. Kleine und mittlere Unternehmen tun sich mit CX noch schwer und hinken stark hinterher. Software kann Unternehmen aktiv unterstützen. Customer Experience Software sammelt und misst Erfahrung, die Kunden mit einem Unternehmen haben, um diese zu verbessern.

Auch neue Trends wie künstliche Intelligenz (KI) setzen den Einsatz von Software voraus. KI wird den Vertrieb und das Kundenbeziehungsmanagement revolutionieren. Bereits seit einiger Zeit werden mit Hilfe von KI-Methoden die richtigen Leute zur richtigen Zeit am richtigen Ort angesprochen. Eine KI-Software kann Kundenmitteilungen inhaltlich verstehen, Dialoge führen, zu den richtigen Mitarbeitern verbinden und aus der Vielzahl an Daten analysieren, wie der Kunde am besten erreicht werden kann.

Zum Abschluss fragten wir Nils Hafner, was sich in deutschen KMU ändern muss, damit es zu einer erhöhten Software-Nutzung kommt. Herr Hafner erklärt, dass dies ganz mit dem Wettbewerbsgrad zu tun hat: „Wenn ich merke, dass mein Wettbewerb sich besser auf meine Kunden einstellen kann, kann das an höherer Kundenkenntnis als Resultat der Auswertungen aus dem CRM-System liegen. Oder daran, dass meine Organisation einfach zu langsam ist, um das Kundenbedürfnis in der geforderten Geschwindigkeit zu erfüllen.“

Dann muss ich mir als Unternehmer die Frage stellen, was ich tun kann, um besser zu verstehen, was mein Kunde wünscht oder braucht, oder um in Marketing, Vertrieb und Service schneller zu werden und mit der Konkurrenz mithalten zu können. Laut Herr Hafner „spielen hier auch Kosten eine große Rolle. Ineffiziente Ressourcen in Marketing und Vertrieb kosten einfach zu viel. Je nachdem, wo meine Konkurrenz produziert, kommen da auch noch Kostenvorteile in der Produktion dazu. Also muss ich, wenn ich schon teuer bin, auch besser sein. Dabei helfen CRM-Systeme nachgewiesenermaßen.”

 


Methodologie der Studie

Um die Daten für diesen Report zu sammeln, haben wir eine Online-Umfrage durchgeführt. Die Antworten stammen aus einer Stichprobe des Zielmarktes Deutschland. Die Ergebnisse sind für diese Umfrage repräsentativ, jedoch nicht unbedingt für die Bevölkerung als Ganzes. Die Umfrage wurde an 1570 Personen verschickt, woraufhin sich durch Screeningfragen 499 Teilnehmer für die Vervollständigung der Umfrage qualifiziert haben. Qualifizierte Teilnehmer sind berufstätig (vollzeitbeschäftigt, teilzeitbeschäftigt oder selbstständig), arbeiten in einem kleinen bis mittleren Unternehmen (1–250 Mitarbeiter) und sind täglich und aktiv in das Kundenmanagement in ihrem Unternehmen involviert (60 %) oder für das Kundenmanagement in ihrem Unternehmen verantwortlich (15 %).

Microsoft Project : 7 alternatives de premier choix

Microsoft Project alternatives

Microsoft Project alternatives

Microsoft Project est un mastodonte dans le monde des logiciels de gestion de projets.

Et c’est peu dire. C’est l’outil le plus apprécié par les chefs de projets : 67 % d’entre eux utilisent MS Project. Microsoft Project donne donc le ton dans le secteur des logiciels de gestion de projets. Nombreux sont ceux qui se contentent de l’imiter, comme ProjectLibre, outil gratuit et open source, mais d’autres, comme ceux que nous avons sélectionnés pour vous, tentent plutôt d’offrir des fonctionnalités supplémentaires.

Notre article ne vise pas à lister les outils de gestion de projets à la mode tels que Basecamp, Wimi ou encore monday.com, mais plutôt à vous faire connaître d’autres alternatives à MS Project plus méconnues, mais qui méritent que vous les étudiiez.

MS Project : alternatives

Pour être considéré comme une bonne alternative à MS Project, un logiciel doit présenter au minimum les fonctionnalités suivantes :

  • Rapports détaillés
  • Partage de fichiers
  • Diagrammes de Gantt
  • Intégration avec des applications tierces
  • Communication en temps réel entre membres de l’équipe
  • Gestion de tâches
  • Feuilles de temps et facturation

Les solutions reprises dans cet article répondent à ces critères. La liste n’est pas exhaustive, mais elle inclut plusieurs des meilleures alternatives à MS Project actuellement disponibles.

Les outils sont présentés par ordre alphabétique.

1. ActiveCollab

ActiveCollab

Comme Microsoft Project, ActiveCollab est accessible en cloud ou en auto-hébergement. Le système a déjà convaincu des clients prestigieux comme la NASA, Intel et Apple. Il séduit particulièrement les entreprises attachées au design, à la simplicité et à la robustesse des fonctionnalités.

Rapports intéressants

  • Temps estimé vs temps enregistré : ce système de reporting vous permet de filtrer les heures enregistrées par projet, nom de tâche, temps estimé, pourcentage de temps, acteur et / ou projet.
  • Heures non facturées : ce rapport vous donne un aperçu de toutes les heures facturables enregistrées qu’il vous reste à facturer.
  • Charge de travail : découvrez comment votre équipe se répartit les tâches associées à chaque projet.

Partage de fichiers

Selon votre plan tarifaire, ActiveCollab met à votre disposition 5 à 500 Go d’espace de stockage de documents et de partage de fichiers. L’auto-hébergement vous permet d’installer le logiciel en local pour l’utiliser sur vos serveurs et donc d’accéder à vos propres espaces de stockage. Les utilisateurs de la version cloud augmentent souvent la capacité de stockage disponible en intégrant ActiveCollab à Google Drive ou à Dropbox.

Diagrammes de Gantt

“The Timeline” est une fonctionnalité d’ActiveCollab qui couvre notamment le suivi des projets en diagrammes de Gantt. Comme tout diagramme de ce type, l’outil vous donne un aperçu visuel de chaque projet, mais il vous fournit aussi des informations détaillées sur les tâches et les charges de travail réparties sur plusieurs projets. Contrairement à Microsoft Project, cette fonctionnalité est accessible à tous les membres d’une équipe dans ActiveCollab, ce qui permet à chacun de savoir qui travaille sur quoi à quel moment.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Brainstorming : ActiveCollab vous permet de gérer vos idées grâce à des tableaux Kanban.
  • Commentaires : les utilisateurs peuvent commenter les tâches, les discussions et les notes. ActiveCollab conserve un historique des fils de discussion.
  • Édition synchrone : les utilisateurs peuvent créer des “notes” (qui sont en fait des documents) que les membres peuvent ensuite commenter et éditer. ActiveCollab enregistre toutes les modifications et conserve un historique complet des révisions.

Gestion des tâches

ActiveCollab centralise les tâches de chaque membre dans un tableau de bord individuel. À partir de son tableau, un collaborateur peut suivre les mises à jour des projets dans lesquels il est impliqué, voir ce qui lui reste à faire et les échéances qu’il doit respecter. Il peut aussi utiliser diverses fonctionnalités d’organisation comme les pièces jointes, les rappels et les filtres pour s’assurer d’accomplir ses tâches dans les temps.

Feuilles de temps

Les chefs de projet peuvent enregistrer des tarifs horaires par type de tâche, par projet, par personne, etc. ActiveCollab inclut également un minuteur (“The Timer”) qui permet aux utilisateurs d’enregistrer le temps consacré à leurs tâches au sein même du système.

2. Celoxis

Celoxis

Celoxis est un outil de gestion de portefeuille de projets accessible en cloud et en local. Les noms de ses clients et la liste des récompenses qu’il a remportées en disent long sur sa qualité. Il a notamment été repris dans la catégorie logiciels de gestion de projets de l’analyse Software Advice de FrontRunners (en anglais) et il est actuellement utilisé par des entreprises de renom comme HBO, Deloitte et Rolex.

Ses utilisateurs citent souvent “la combinaison équilibrée de simplicité d’utilisation et de puissance des fonctionnalités” de l’outil ainsi que sa “grande variété de rapports” et ses “excellents diagrammes de Gantt”. Un utilisateur affirme qu’il recommanderait “certainement ce logiciel, moins cher et plus complet que Microsoft Project”. Une solution aussi plébiscitée ne pouvait que figurer dans notre liste d’alternatives à MS Project.

Rapports intéressants

  • Portefeuille : si vous gérez un important portefeuille de projets, ce rapport vous donne un aperçu global de vos ressources, de vos budgets et de vos échéances.
  • Statut de projet : visualisez l’évolution de votre planning et des coûts, les problèmes, les risques, les changements et les décisions associés à chaque projet.
  • Suivi de projet : au fur et à mesure de la progression d’un projet, le rapport de suivi de projet de Celoxis permet de jauger en un coup d’œil les prédictions budgétaires (et le respect du budget), l’avancement global du projet et l’importance des actions de l’équipe qui contribuent au bon déroulement du projet (Level of Effort ou LoE). Cette analyse est assortie d’alertes qui se déclenchent tout ne se passe pas comme prévu.

Partage de fichiers

Chaque équipe Celoxis version cloud profite de 2 Go de stockage par membre. Celoxis s’intègre avec Box et Google Drive, ce qui vous permet de bénéficier d’un espace de stockage plus important.

Diagrammes de Gantt

Les diagrammes de Gantt sont les outils favoris des utilisateurs de Celoxis. L’alternative à Microsoft Project propose en effet de nombreuses fonctionnalités comme la maintenance interactive des diagrammes, le suivi des dépendances entre portefeuilles et même des raccourcis clavier, ce qui en fait l’un des logiciels de diagramme de Gantt les plus complets du marché.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Commentaires : les forums de discussion de Celoxis assurent la communication entre les clients et les acteurs du projet et accueillent également des conversations associées aux tâches, aux problèmes techniques et aux documents. Les mentions par arobase (@monsieurdupont) permettent à tous les membres d’être au courant de l’avancement d’un projet et de suivre les conversations qui y sont liées dans leur flux d’activités.
  • Gestion documentaire : Celoxis vous permet de stocker tous les documents liés à un projet en un seul et même endroit (et de les classer en dossiers et sous-dossiers). Il vous suffit d’activer la fonctionnalité de suivi des versions pour savoir qui modifie quoi à quel moment et ne jamais perdre un fichier essentiel.
  • Collaborateurs à distance : Celoxis gère plusieurs fuseaux horaires dans ses calendriers, aussi bien pour les projets que pour les ressources.

Gestion des tâches

La gestion des tâches est l’une des fonctionnalités fondamentales de Celoxis. Les utilisateurs mettent à jour les tâches d’un projet et peuvent suivre et assigner des tâches en fonction de leur durée, de leur budget et de la différence entre le temps alloué et le temps effectivement consacré à chacune. Le logiciel comprend aussi un minuteur par tâche afin de simplifier la facturation.

Feuilles de temps

Les utilisateurs peuvent surveiller le temps consacré aux différentes tâches grâce à la fonctionnalité de suivi des heures intégrée à Celoxis ou enregistrer manuellement leurs heures. Ils peuvent aussi personnaliser leurs factures, leurs feuilles de temps et leurs rapports en filtrant les informations par codes d’activité, codes de dépenses, tarifs associés aux lieux des prestations et tarifs spécifiques aux projets, notamment.

3. Clarizen

Clarizen

Avec une note globale de 4 sur 5 sur Capterra, Clarizen est un sérieux prétendant au trône de Microsoft Project. D’après les avis publiés sur Capterra, les utilisateurs de Clarizen apprécient particulièrement ses fonctionnalités de reporting, de collaboration et de planification de portefeuille de projets, conçues pour égaler, voire surpasser, celles de Microsoft Project.

Rapports intéressants

  • Temps forts par projet : Clarizen met à la disposition de ses utilisateurs “Project Highlight Report”, une appli qui synthétise, pour chaque projet, les informations, les problèmes, les demandes, les risques, les événements de la semaine précédente et ceux prévus au cours des 7 jours suivants.
  • Conformité de suivi du temps : vérifiez à quoi les membres de vos équipes consacrent leurs temps de travail, repérez ceux qui n’ont encore enregistré aucune heure, ceux qui n’ont pas respecté le nombre d’heures imposé par leur contrat et ceux qui ont travaillé plus de 120 % des heures prévues.
  • Optimisation de portefeuille : utilisez ce tableau de bord pour aligner vos portefeuilles de projets avec les indicateurs de performances clés (KPI) de votre entreprise. Le rapport peut simuler des scénarios à partir de modifications de budget, d’utilisation des ressources et de priorités.

Partage de fichiers

Les équipes qui utilisent Clarizen disposent de 1 Go d’espace de stockage par membre avec le plan entreprise et d’un espace de stockage illimité avec la version illimitée. Les intégrations avec Box et Google Drive vous permettent de profiter d’un espace plus important.

Diagrammes de Gantt

Clarizen offre à ses utilisateurs un outil de diagramme de Gantt interactif qui intègre la planification, le suivi des performances et les échéances prévisionnelles. Vous pouvez également utiliser les diagrammes pour suivre et assigner les tâches selon que vos collaborateurs sont actifs ou non, en tenant notamment compte de leurs congés.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Brainstorming : Clarizen vous permet de suivre le développement de nouvelles idées à travers des “discussions” que vous pouvez associer à des éléments (tâches notamment), à des utilisateurs et à des groupes.
  • Commentaires : les utilisateurs peuvent attacher des discussions à des tâches et à des projets pour tenir leurs collègues au courant de l’évolution de l’ensemble des activités. Comme sur Facebook, les membres de l’équipe peuvent aimer et suivre des publications, répondre à des commentaires et épingler les conversations les plus pertinentes.

Gestion des tâches

Dans le tableau de chaque équipe, les membres peuvent voir qui est occupé à quelle tâche, ce qui encourage la transparence et la collaboration. Les utilisateurs peuvent rechercher et filtrer des tâches, attacher des e-mails importants et des décomptes d’heures de travail ou encore lier des tâches à des ressources, à des fichiers ou à des discussions.

Feuilles de temps

Le module de feuilles de temps de Clarizen enregistre les minutes, les heures et/ou les jours de travail et les associe à des projets ou à des tâches. Une fois que le chef de projet a validé une feuille de temps, le logiciel met à jour les heures passés sur le projet et le pourcentage d’avancement de ce dernier.

4. LiquidPlanner

LiquidPlanner

LiquidPlanner est un outil de gestion de portefeuille de projets particulièrement apprécié utilisé par de grandes marques comme Honeywell et Ericsson. Il compte plus de 500 avis sur Capterra, positifs pour la plupart. Ses utilisateurs adorent ses outils d’analyse puissants et sa simplicité d’utilisation.

Rapports intéressants

  • Données de référence : un rapport quotidien vous permet d’analyser en détail la différence entre les activités prévues (LoE) et celles effectivement réalisées ainsi que l’impact de cette différence sur la date prévisionnelle de fin du projet.
  • Statut personnel : grâce à ce rapport, faites le point sur ce que vous avez accompli et ce qu’il vous reste à faire pour chaque projet.
  • Charge de travail par projet : utilisez ce rapport pour visualiser la distribution des efforts au sein de votre équipe dans un ou plusieurs projets.
  • Utilisation des ressources : obtenez un aperçu des tâches qui mobilisent actuellement votre équipe et du travail fourni par chacun individuellement ou par équipe.
  • Estimations de tâches : évaluez constamment la justesse de vos estimations concernant le temps et les ressources alloués au projet.
  • Tendance globale : ce rapport analyse les efforts qu’il reste à fournir et l’avancement de chaque projet.

Partage de fichiers

Selon la version choisie, LiquidPlanner comprend 100 à 500 Go d’espace de stockage de documents et de partage de fichiers. Les utilisateurs augmentent généralement l’espace disponible en intégrant l’outil à Google Drive, Dropbox ou Box.

Diagrammes de Gantt

Les diagrammes de Gantt de LiquidPlanner se mettent automatiquement à jour en fonction des modifications et des variables introduites comme les heures de travail ou les changements de priorité. Les chefs de projet n’ont donc pas besoin d’encoder les informations nécessaires.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Brainstorming : LiquidPlanner offre un widget permettant aux membres de l’équipe de proposer de nouvelles idées dans un formulaire standardisé.
  • Commentaires : les commentaires peuvent inclure du texte enrichi et des images et sont associés à des tâches et à des projets.

Gestion des tâches

Les tâches représentent des sections de travail individuelles susceptibles d’être partagées par plusieurs membres d’une même équipe. Elles peuvent être assignées à un projet, à un sous-dossier, à un ensemble d’actions ou à la boîte de réception. Les utilisateurs peuvent y attacher des heures de travail enregistrées et utiliser différentes étiquettes (clients, par exemple) pour pouvoir facilement les trier.

Feuilles de temps

LiquidPlanner inclut un minuteur qui crée et exporte automatiquement des feuilles de temps.

5. Mavenlink

Mavenlink

Vous voudriez vous hisser au niveau de Buzzfeed, de Coca-Cola ou de Genpact ? Ces grands noms ont un point commun : Mavenlink, une alternative à MS Project. Ses utilisateurs l’adorent. Un client satisfait indique sur Capterra que Mavenlink est tout bonnement “génial. Instantané. Direct. Utile. Que dire de plus ?”

Rapports intéressants

  • Statut du projet : comparez vos estimations budgétaires à vos dépenses réelles.
  • Utilisation des ressources : découvrez qui fait quoi et qui est libre pour un autre projet.
  • Rapports personnalisables : générez des rapports à partir de plus de 300 variables.

Partage de fichiers

La version Premier de Mavenlink (la plus populaire) comprend 100 Go d’espace de stockage de documents et de partage de fichiers. Les utilisateurs augmentent souvent la capacité de stockage disponible en intégrant l’outil avec Google Drive.

Diagrammes de Gantt

Les diagrammes de Gantt de Mavenlink sont incroyablement faciles à utiliser. Les chefs de projet peuvent glisser-déposer des tâches, des éléments associés et des échéances pendant que le logiciel compile des informations sur le temps déjà consacré au projet et tout ce qu’il vous faut savoir sur le chemin critique.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Brainstorming : les membres de l’équipe peuvent partager et commenter des idées dans un système de messagerie accessible à tous.
  • Commentaires : chaque type de fichier possède sa propre section commentaires.
  • Messagerie instantanée : Mavenlink permet à ses utilisateurs d’envoyer des messages en temps réel. Les utilisateurs peuvent aussi partager des fichiers dans le système de messagerie.

Gestion des tâches

Ceux qui utilisent la fonctionnalité de suivi des tâches de Mavenlink ont la possibilité partager leurs informations avec ceux qui en ont besoin, clients et intervenants externes inclus. Les tâches peuvent être décomposées et analysées de différentes manières, notamment par information, avancement ou données financières.

Feuilles de temps

Mavenlink permet à ses utilisateurs de distinguer les heures facturables et non facturables. Il propose en outre des modèles de rapport qui simplifient l’exportation des heures enregistrées.

6. Teamwork

Teamwork

Teamwork, comme son nom l’indique, est principalement axé sur la collaboration et le travail d’équipe. Les intervenants peuvent mettre à jour leur statut en temps réel, ce qui permet à chacun de savoir qui travaille sur quoi. Les chefs de projets peuvent décomposer les tâches jusqu’à la moelle pour que rien ne soit laissé au hasard. “Impossible pour un membre de l’équipe d’ignorer les tâches qui l’attendent”, peut-on lire sur le site.

Rapports intéressants

  • Liens : exportez tous les liens que vous avez utilisés au cours du projet.
  • Acteurs : découvrez qui fait quoi et qui est disponible pour un autre projet.
  • Gestion des risques : le registre Teamwork Projects dispose de son propre registre des risques pour suivre et gérer les risques associés à chaque projet. Vous pouvez rassembler toutes les informations dans des rapports exportables en Excel ou en PDF.

Partage de fichiers

Selon la version choisie, Teamwork comprend jusqu’à 500 Go de stockage de documents et de partage de fichiers. Les utilisateurs augmentent généralement l’espace disponible en intégrant l’outil à Box, Dropbox, Google Drive ou OneDrive.

Diagrammes de Gantt

Teamwork Projects offre un service de planification et d’organisation des projets sous forme de diagrammes de Gantt dans un système en glisser-déposer. L’alternative à Microsoft Project comprend également un mode d’aperçu en tableau Kanban.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Brainstorming : la fonctionnalité “Notebooks” permet de créer des carnets, sortes de grands documents partagés au sein de l’équipe, un outil idéal pour consigner toutes les idées émises et y revenir lors de futurs projets.
  • Commentaires : les utilisateurs peuvent commenter des tâches, des carnets et des projets. Ils peuvent aussi mettre à jour leur statut en temps réel au fur et à mesure qu’ils terminent leurs tâches.
  • Contrôle des versions documentaires : Teamwork Projects comprend plusieurs fonctionnalités de gestion des documents comme le suivi des versions et l’étiquetage de fichiers. Les utilisateurs peuvent aussi télécharger et déposer plusieurs fichiers simultanément.

Gestion des tâches

Teamwork Projects inclut de nombreuses fonctionnalités de gestion des tâches : dépendances, tâches récurrentes, estimations de temps, suivi des heures par tâches assignées et étiquetage des tâches. Tous ces filtres peuvent être exportés et utilisés pour créer des rapports.

Feuilles de temps

Cette alternative à Microsoft Project permet à ses utilisateurs de distinguer les heures facturables des heures non facturables, de suivre leurs temps pendant qu’ils travaillent, d’enregistrer manuellement leurs heures, ainsi que d’exporter des factures avec des tarifs horaires variables.

7. Workzone

Workzone

La dernière alternative à Microsoft Project reprise dans cette liste est réservée aux grandes équipes qui prennent très au sérieux le respect du temps et du budget. Workzone compte notamment parmi ses clients Verizon, Wells Fargo et Adidas.

Les outils qui bénéficient d’une clientèle d’un tel renom ont souvent de sérieux défauts, mais Workzone semble faire exception à la règle et continue de récolter de bonnes critiques. Par exemple, un utilisateur explique : “Workzone est, de loin, le meilleur logiciel de gestion de projets en ligne pour les équipes créatives. Ses fonctionnalités robustes enregistrent la moindre information et sont faciles à utiliser. Le service client et la formation sont exceptionnels. Workzone est toujours à la disposition de ses utilisateurs et s’améliore constamment en intégrant de nouvelles fonctionnalités en fonction des demandes de ses clients. Je ne voudrais pas manager mon équipe sans Workzone.”

Rapports intéressants

  • Charge de travail : évaluez le temps de travail nécessaire pour chaque collaborateur ou chaque équipe sur une période d’activité déterminée.
  • Utilisation des ressources : faites le point sur les responsabilités et les charges de travail ainsi que sur la progression de chaque membre de l’équipe au fil de la semaine précédente.
  • Suivi des dépenses : Workzone peut extraire des informations financières par lieu de travail, projet, tâche et type de dépense pour que vous puissiez assurer le respect du budget et des échéances de votre projet.

Partage de fichiers

Selon la version choisie, Workzone comprend 100 à 200 Go d’espace de stockage de documents et de partage de fichiers. Les utilisateurs augmentent généralement la capacité de stockage de ce concurrent à Microsoft Project en associant l’outil à Box, Dropbox, Google Drive ou OneDrive.

Diagrammes de Gantt

Les options de diagramme de Gantt de Workzone incluent une fonctionnalité glisser-déposer, des modèles et des mises à jour automatiques.

Intégrations intéressantes

Fonctionnalités de collaboration

  • Brainstorming : Workzone comprend un formulaire personnalisable qui permet aux utilisateurs d’établir la hiérarchisation des nouvelles idées et des projets.
  • Commentaires : tous les éléments peuvent être commentés.
  • Contrôle des versions documentaires : Workzone permet aux utilisateurs d’indiquer quand ils commencent à modifier un document et quand ils ont terminé leurs révisions pour éviter que les modifications simultanées et les conflits de version.

Gestion des tâches

Workzone inclut plusieurs fonctionnalités de gestion des tâches dont le mapping des tâches dans un calendrier, la création de tâches selon des modèles et les tâches provisoires.

Feuilles de temps

Le logiciel permet d’exporter des factures établies selon les heures de travail grâce à des filtres (projet ou heures par client notamment). Les chefs de projets peuvent aussi accéder à la grille horaire de Workzone pour s’assurer que toutes les heures associées à un projet ont bien été enregistrées et prises en compte.

Ce n’est pas fini !

Il existe de nombreuses autres alternatives à Microsoft Project. Quels autres concurrents auraient dû figurer dans cet article ? Préférez-vous Microsoft Project à toutes les alternatives proposées ? Postez un commentaire pour nous en dire plus.

Vous voulez en savoir plus sur les tendances en matière de logiciel de gestion de projets ? Consultez les articles suivants :

Vous avez besoin d’un logiciel de gestion de projets ? Consultez la liste des meilleures solutions de gestion de projets établie par Capterra.

14 éditeurs HTML gratuits pour web designers débutants ou confirmés

éditeurs HTML gratuits web designers débutants confirmés

éditeurs HTML gratuits web designers débutants confirmés

À l’heure des start-up et des innovations technologiques, vous avez des millions de raisons de créer votre propre site web et des centaines d’outils à disposition pour le faire.

Que vous souhaitiez vendre votre produit, créer un espace d’échange pour des personnes partageant les mêmes intérêts ou tout simplement vous essayer au web design, un site Internet vous donne la possibilité de vous connecter à des millions de personnes.

Génie de la conception web ou débutant dans le domaine, vous avez probablement conscience de l’intérêt d’être familiarisé avec le HTML.

Ce langage est l’un des incontournables de la création de sites web et quelques connaissances de base en HTML ne devraient pas vous faire de tort. Vous aimeriez trouver un moyen de vous assurer que votre code est correct ou d’aller un peu plus loin dans l’écriture ?

Bonne nouvelle : c’est exactement ce que vous permet de faire un éditeur HTML. Vous trouverez dans cet article 14 outils de ce type qui vous aideront à booster votre maîtrise du HTML. À coup sûr, vous y trouverez un éditeur HTML gratuit qui vous convient !

Qu’est-ce qu’un éditeur HTML ?

Un éditeur HTML, ou éditeur web, est un outil autonome généralement intégré à un environnement de développement (IDE ou EDI) plus large. C’est une sorte de boîte à outils pour développeurs qui permet d’éditer, de compiler, d’interpréter ou encore de déboguer du code.

Vous pouvez écrire du code dans n’importe quel logiciel de traitement de texte, mais, en codant dans un éditeur HTML, vous pouvez suivre les modifications et vérifier que ce que vous avez écrit est correct.

Les éditeurs web les plus basiques proposent tous un système de correction de la syntaxe ou de vérification du code. Ils offrent également en général des options de vérification de la syntaxe qui fractionnent le code en lignes bien définies et mettent en évidence les éléments clés. Vous pouvez ainsi plus facilement lire ce que vous avez écrit. De plus, ils permettent souvent d’autocompléter les éléments HTML les plus courants, jouant les bouées de sauvetage pour les distraits qui ont tendance à oublier les crochets fermants.

Pourquoi utiliser un éditeur HTML ?

Les rédacteurs sont toujours heureux que la forme et le fond de leurs écrits soient revus par des correcteurs chargés d’assurer la qualité de leurs productions.

Un éditeur web remplit la même mission et apporte un peu de tranquillité d’esprit aux programmateurs. Même un codeur brillant est susceptible de faire une erreur d’inattention après avoir passé des heures devant son écran. Un éditeur HTML repère les éléments problématiques pour que vous n’ayez pas à passer vous-même en revue des centaines de lignes de code pour trouver le détail qui cloche.

De plus, même si nous ne nous intéressons ici qu’au HTML, de nombreux éditeurs prennent en charge d’autres langages comme CSS ou PHP, ce qui vous permet de vous essayer à d’autres techniques pour affiner vos compétences de web design.

Avant de partir à la recherche de l’éditeur web de vos rêves, sachez qu’il en existe deux types : les éditeurs de code standards, qui s’adressent à des développeurs plutôt expérimentés, et les éditeurs WYSIWYG, conseillés pour les débutants.

Éditeurs de code standard

Les éditeurs HTML de code standard affichent le code ligne par ligne, tel que vous l’écrivez.

éditeurs de code standard
Voici à quoi ressemblera votre code dans un éditeur classique (source de l’image : Stack Overflow)

 

Pour qui ? Les éditeurs de code sont recommandés pour les codeurs expérimentés qui veulent contrôler de près ce qu’ils écrivent ou qui craignent de gonfler leur code.

Éditeurs WYSIWYG

WYSIWYG est l’acronyme de “What You See Is What You Get” ou “tel écran, tel écrit”. Dans ce type d’outil, vous éditez votre page dans une interface qui affiche exactement ce qui apparaîtra en ligne. Vous travaillez donc en situation réelle et pas devant des lignes de code abstraites. La plupart de ces solutions sont très simples à utiliser puisqu’elles fonctionnent en glisser-déposer.

éditeurs WYSIWYG
Dans un éditeur WYSIWYG, vous voyez exactement ce qui sera publié en ligne (source de l’image : Elated)

 

Pour qui ? Les codeurs moins expérimentés et ceux qui prêtent particulièrement attention à l’apparence de leur page préféreront probablement utiliser un éditeur WYSIWYG.

Existe-t-il des éditeurs HTML gratuits ?

On pourrait passer des heures à discuter de logiciels d’aide à la programmation plus ou moins onéreux. Mais si vous commencez seulement à tâter du code ou si vous envisagez de vous lancer seul dans la création d’une activité de web design, vous n’avez probablement pas des milliers d’euros à investir dans ce type de solution.

Vous avez de la chance : nous avons déniché 14 éditeurs HTML gratuits et open source. Dans cet article, vous trouverez une brève description de leurs fonctionnalités. Les éditeurs de code standard sont présentés avant les éditeurs WYSIWYG et nous avons classé les options par ordre alphabétique.

Éditeurs de code standard gratuit

Souvenez-vous que les éditeurs de code standard exigent des connaissances assez poussées en HTML ou dans le langage dans lequel vous codez. Ils peuvent vous aider à corriger vos erreurs, mais ils n’écriront pas le code à votre place.

1. Aptana

aptana studio 3
Source de l’image : Aptana

Aptana Studio est un IDE open source personnalisable. Il permet d’éditer les codes écrits en HTML5, CSS, JavaScript, PHP, Ruby, Rails et Python. Il s’intègre à Git pour faciliter la gestion des versions et peut se déployer sur différents types de serveurs : FTP, SFTP, FTPS et protocoles Capistrano. Aptana Studio propose un assistant de déploiement ainsi qu’un débogueur intégré.

En savoir plus

2. Arachnophilia

arachnophilia
Source de l’image : Arachnophilia

Arachnophilia est un éditeur HTML gratuit et open source écrit en java par Paul Lutus (fervent opposant aux produits Microsoft). Il prend en charge l’Unicode et vous aide à éditer vos projets en PHP, Perl, C++, Java et JavaScript. Son client FTP intégré simplifie le déploiement. Sa dernière mise à jour remonte à septembre 2018.

En savoir plus

3. Bluefish

bluefish
Source de l’image : Bluefish

Bluefish est un éditeur de code open source qui fonctionne sous Linux, Mac OS X, FreeBSD, OpenBSD et Solaris. Il prend en charge les protocoles FTP, SFTP, HTTP, HTTPS, WebDAV et CIFS. Pour ceux qui gèrent des projets d’envergure, Bluefish peut ouvrir jusqu’à 500 documents simultanément et récupère automatiquement les changements apportés aux documents modifiés en cas de plantage système. Il permet d’éditer le HTML et plusieurs autres langages, dont C++, Google Go, Java, Perl, PHP, Python et R.

En savoir plus

4. CoffeeCup

coffeecup
Source de l’image : CoffeeCup

CoffeeCup propose un éditeur de code gratuit ainsi qu’un éditeur visuel (payant) pour ceux qui préfèrent travailler en WYSIWYG. Avec CoffeeCup, vous pouvez créer des fichiers HTML et CSS et éditer des fichiers web existants. Vous pouvez aussi mettre à jour votre contenu grâce à sa librairie d’éléments.

En savoir plus

5. Eclipse

eclipse
Source de l’image : Eclipse Web Tools Platform

Eclipse est un kit d’outils pour développeurs web qui comprend une série de plug-ins, dont un éditeur HTML gratuit. Il inclut aussi des plug-ins d’édition pour CSS, JSON et JavaScript. L’éditeur met en garde ceux qui veulent simplement éditer du code HTML : “Les nouveaux utilisateurs risquent de s’y perdre.” Les débutants devraient donc éviter ce logiciel dont la flexibilité devrait cependant séduire les programmeurs plus confirmés. Sa dernière mise à jour remonte à décembre 2018.

En savoir plus

6. Komodo IDE

komodo IDE
Source de l’image : ActiveState

Komodo, l’IDE d’ActiveState, est disponible en version gratuite allégée ou sous licence payante (plusieurs tarifs). L’éditeur HTML gratuit offre des fonctionnalités robustes comme l’autocomplétion et des outils de débogage. Il prend aussi en charge d’autres langages, dont Python, Perl et Node.js. Sa dernière mise à jour est de janvier 2019.

En savoir plus

7. Microsoft Visual Studio Community

microsoft visual studio community
Source de l’image : Microsoft

Si vous ne boycottez pas Microsoft comme le créateur d’Arachnophilia, Paul Lutus, la version gratuite de l’IDE de Visual Studio, Community, devrait vous intéresser. Elle est réservée à 5 utilisateurs maximum. Les versions payantes présentent plus de fonctionnalités, mais la solution gratuite inclut les outils essentiels pour l’édition HTML. Elle comprend en outre quelques outils de développement d’applications mobiles bien utiles comme une option multiplateforme permettant de coder à la fois pour Android et iOS.

En savoir plus

8. NetBeans

netbeans
Source de l’image : NetBeans

NetBeans est une IDE open source qui peut vous aider à développer en HTML5, en PHP, en JavaScript, en C++ et dans plusieurs autres langages. Elle contient des modèles et des générateurs de code ainsi que des outils de gestion intéressants pour les équipes et les projets plus importants. NetBeans propose un large choix de plug-ins et encourage les développeurs à créer et à partager les leurs. Sa dernière mise à jour remonte à décembre 2018.

En savoir plus

9. Notepad++

notepas++
Source de l’image : Wikimedia Commons

Réservé aux utilisateurs Windows, Notepad ++ est un éditeur web gratuit en C++. Son UI est entièrement personnalisable et les utilisateurs peuvent décider quels éléments syntaxiques sont surlignés et développés. Petit bonus pour les amoureux de l’écologie : Notepad++ s’engage à réduire les émissions de CO2 en créant des programmes moins gourmands en ressources processeur (CPU). Sa dernière mise à jour remonte à janvier 2019.

En savoir plus

10. NoteTab Light

NoteTab Light
Source de l’image : NoteTab

La description de produit de NoteTab est très claire : les amateurs de WYSIWYG feraient mieux de passer leur chemin. Mais si vous êtes expert et avez besoin d’un éditeur HTML gratuit, ce logiciel devrait faire votre bonheur. Selon l’éditeur, la méthode de surlignage minimal de la syntaxe facilite la lecture du code HTML ou CSS par rapport à d’autres solutions d’édition web. De plus, les raccourcis claviers personnalisables vous permettent d’introduire des bouts de code récurrents sans devoir les copier-coller systématiquement. NoteTab existe en version Light (gratuite), Standard et Pro. Envisagez de travailler avec une version payante si vous cherchez des fonctionnalités plus robustes.

En savoir plus

11. PSPad

PSPad
Source de l’image : PSPad

PSPad est un outil HTML gratuit uniquement disponible sur Windows. Certains des produits repris dans notre liste ne sont pas vraiment destinés à un usage commercial (en particulier ceux qui proposent des versions payantes), mais PSPad est gratuit même pour les entreprises et les institutions publiques. Le programme inclut des modèles d’écriture, un vérificateur de syntaxe et des options d’autocorrection. Sa dernière mise à jour remonte à avril 2018.

En savoir plus

Éditeurs WYSIWYG gratuits

La plupart des éditeurs présentés ci-dessous conviennent aux codeurs et aux designers débutants. Certains génèrent le code pour vous au fur et à mesure que vous glissez-déposez des éléments dans votre page. D’autres affichent uniquement le code associé à votre page, mais vous permettent de l’éditer comme bon vous semble. Les modifications apparaissent dans ce cas directement à l’écran pour que vous puissiez adapter votre design en temps réel.

12. BlueGriffon

BlueGriffon
Source de l’image : BlueGriffon

BlueGriffon propose deux versions payantes de son produit, mais son outil HTML gratuit suffit pour créer des pages web. C’est l’un des trois éditeurs WYSIWYG de notre liste et, selon son site web, il est officiellement recommandé par le gouvernement français. C’est en effet, il semblerait, l’outil de création de contenu pour le web utilisé dans l’administration française.

BlueGriffon propose un double affichage code source et WYSIWYG pour que vous puissiez garder un œil sur l’évolution du code tout en travaillant le côté esthétique de votre page. Il permet aussi d’éditer les fichiers CSS et SVG. La version payante du logiciel offre des fonctionnalités supplémentaires centrées sur le design comme l’éditeur en plein écran, une pipette pour la sélection des couleurs et un système de comptage des mots avec alertes.

En savoir plus

13. NetObjects Fusion Essentials

NetObjects fusion essentials
Source de l’image : NetObjects

NetObjects Fusion se présente comme “un générateur d’HTML plutôt qu’un éditeur web”. Grâce à sa fonctionnalité de création en glisser-déposer, vous modifiez vos pages et les voir telles qu’elles seront publiées en ligne. Sa version gratuite vous permet de créer des sites web en HTML 5 avec des galeries photo, des formulaires et une fonctionnalité e-commerce.

En savoir plus

14. SeaMonkey

SeaMonkey
Source de l’image : SeaMonkey

SeaMonkey est une suite d’applications open source tout-en-un pour Internet qui inclut des outils de développement de navigateur, d’e-mail, de chat et de site web (éditeur HTML compris). Si vous recherchez uniquement un éditeur HTML gratuit, tournez-vous plutôt vers l’un des autres outils de notre liste. Pour les développeurs en recherche d’une expérience Internet complète, en revanche, SeaMonkey vaut le détour. Le projet est propulsé par Mozilla et partage donc une bonne partie de son code source avec Firefox et Thunderbird. Sa dernière mise à jour remonte à juillet 2018.

En savoir plus

3, 2, 1, codez !

Vous avez maintenant un tas d’options. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer et à en tester quelques-unes pour trouver l’outil HTML gratuit qui répondra à vos besoins. Et n’oubliez pas partager votre expérience en commentaires !

Et maintenant ? Consultez notre catalogue logiciels de création de sites web pour trouver l’outil qu’il vous faut.