Las 9 mejores aplicaciones de salud móvil para médicos

Aplicaciones médicas

Aplicaciones médicas

Vivimos en un mundo digital. Cada vez vemos más normal usar aplicaciones que monitorizan nuestra salud, nos avisan de lo que debemos comer, nuestro deporte ideal y la velocidad con la que palpita nuestro corazón. Todo a través de una pantalla de reloj. Para ti el término Fitbit no es desconocido, ¿verdad?

La salud móvil se generaliza, pero ya no solo entre los posibles pacientes, sino también entre el personal sanitario. Ahora los médicos tienen al alcance de un clic información sobre fármacos, artículos especializados o la posibilidad de resolver dudas consultando a otros facultativos. Se acabaron los bolsillos llenos de bolígrafos, notas, posibles recetas y calculadoras. Ahora solo necesitarás tu móvil y el estetoscopio.

Según las estimaciones de Zion Market Research (información en inglés),  el mercado de salud móvil alcanzará un valor global de 102 430 millones en el año 2022. En esta categoría se incluyen desde las webs utilizadas para contar calorías hasta las aplicaciones de telemedicina que permiten chatear y hablar con el médico mediante videollamada.

Con toda esta innovación, ¿cómo filtrar todas las aplicaciones deportivas y centradas en el paciente y encontrar aquellas realmente útiles para la práctica sanitaria?

Por suerte, ya nos hemos encargado nosotros. A continuación encontrarás una lista basada en reseñas y número de descargas de las mejores aplicaciones médicas para doctores y personal sanitario. Se enumeran alfabéticamente según sus categorías: aplicaciones de referencia, aplicaciones de redes sociales, aplicaciones de publicaciones médicas y aplicaciones de decisión clínica.

Aplicaciones de salud móvil para referencia médica

1. Epocrates

Epocrates
Capturas de pantalla de Epocrates (Fuente)

Epocrates es el referente de las aplicaciones médicas, está disponible tanto para iOS como para Android y cuenta con millones de descargas. Los facultativos usan esta aplicación para buscar información sobre fármacos e interactuar con otros médicos, encontrar otros proveedores para consultas y referencias y calcular rápidamente ciertas medidas del paciente, como el IMC.

Precios: la aplicación y la mayor parte de su contenido son gratuitos, pero el acceso a información y funcionalidades adicionales (como guías de laboratorios, medicina alternativa o información sobre enfermedades) requiere del paquete Epocrates Plus, que se puede adquirir directamente en la aplicación. Su precio es de 174.99 dólares al año.

2. PEPID

Pepid
Capturas de pantalla de PEPID (Fuente)

PEPID es una aplicación de referencia y apoyo en la toma de decisiones clínicas dirigida a médicos de urgencias. Se actualiza con frecuencia y puede resultar útil para enfermeros, alumnos, residentes, farmacéuticos, técnicos de emergencias y personal de ambulancias. Al tratar a los pacientes puedes ganar créditos de educación médica continua.

El usuario debe iniciar sesión la primera vez que use PEPID en su iPhone o Android, pero la sesión se mantendrá abierta en la aplicación y las notas se subirán a la nube de manera automática.

El verificador de síntomas te ayuda a diagnosticar más rápido y sugiere posibles dolencias según los síntomas del paciente, la observación física y los resultados del laboratorio. El filtro del verificador alerta de posibles interacciones entre fármacos y ofrece sugerencias de posología, todo en la misma página.

PEPID recopila perfiles de enfermedades, afecciones médicas y opciones de tratamiento e incluye datos de investigación de la Academia Americana de Medicina de Emergencia, el Colegio Americano de Médicos de Emergencia y la Red de Consultas de Médicos de Familia.

La aplicación también alberga cientos de vídeos de referencia para procedimientos clínicos y exámenes físicos y cuenta con función de notificaciones push para mantenerte al día sobre nuevas investigaciones, aprobación de fármacos y advertencias de caja negra.

Precios: gratis.

3. UpToDate

UpToDate
Capturas de pantalla de UpToDate (Fuente)

La aplicación UpToDate, otra de las más utilizadas, puede descargarse tanto en iOS como en Android. Ya la usan cientos de miles de médicos, y con razón; está repleta de información médica y ofrece respuestas inmediatas a las preguntas que puedan presentarse.

Precios: aunque la descarga de la aplicación es gratuita, para poder acceder a su abundante contenido informativo será necesario suscribirse a la base de datos de UpToDate. La suscripción depende del paquete seleccionado: para médicos especialistas, enfermeros, estudiantes de medicina, farmacéuticos o enfermos y familiares de enfermos. El precio varía desde los 59 dólares/mes para la aplicación de los pacientes, hasta los 519 dólares/año que cuesta el paquete para médicos especialistas. Existen también descuentos si se adquiere para un equipo de personas.

4. Medscape

Medscape
Capturas de pantalla de Medscape (Fuente)

Esta aplicación de WebMD es otra fantástica herramienta de referencia médica para iOS y Android. Ofrece información sobre dosis farmacológicas y la opción de identificar los medicamentos según su aspecto, una herramienta de referencia de enfermedades, noticias médicas y mucho más.

Precios: la aplicación es completamente gratuita, pero es necesario registrarse para usarla (se puede hacer en la misma aplicación). Se financia mediante publicidad.

Aplicaciones de salud médica de redes sociales

5. Doximity

Doximity
Capturas de pantalla de Doximity (Fuente)

Doximity afirma que el 70 % de los médicos de EE. UU. pertenece a esta red social. Con versiones para iOS y Android, permite encontrar a otros profesionales asociados y comunicarse con ellos, enviar faxes conformes a la normativa HIPAA desde el móvil, seguir las noticias y tendencias de tu especialidad, buscar empleo y comparar salarios. Está muy bien valorada y se actualiza con frecuencia.

Precios: la aplicación es gratuita, pero hay que crear una cuenta (también gratuita) para unirse a la red.

6. Figure 1

Figure 1
Capturas de pantalla de Figure 1 (Fuente)

Con esta aplicación para iOS y Android puedes ver y compartir imágenes médicas con otros facultativos. Cientos de miles de usuarios envían, comentan y buscan imágenes médicas en la base de datos visual de Figure 1.

Esta aplicación es perfecta para médicos que busquen opiniones de compañeros sobre enfermedades raras o que deseen aprender más sobre casos de estudio o poco frecuentes. Además, la aplicación garantiza la privacidad del paciente, ya que bloquea y elimina de manera automática caras e información identificativa.

Precios: esta aplicación es de descarga y uso gratuito.

Aplicaciones de salud móvil para publicaciones médicas

7. Case

Case
Capturas de pantalla de Case (Fuente)

Case es una aplicación de publicaciones médicas para facultativos e investigadores que incluye un motor de recomendación basado en un algoritmo de aprendizaje automático. Cuenta con versiones para Android e iOS.

Case acerca las publicaciones médicas a la pantalla de tu teléfono y te permite suscribirte a una determinada especialidad o a un conjunto de publicaciones.

Actualmente, Case contiene más de 240 000 entradas diferentes en 100 idiomas. Lo mejor de esta aplicación es que te permite seguir cualquiera de sus más de 100 000 palabras clave. Si, por ejemplo, te dedicas a la oncología, no tienes que seguir todas las publicaciones sobre oncología; quizá solo quieras información del cáncer LMA o de una proteína, gen o trayectoria relacionados con el LMA. Pues bien, con Case puedes hacerlo y, lo que es aún mejor: Case funciona de manera parecida a Netflix, presentándote artículos que pueden ser de tu interés según tus lecturas pasadas. Su algoritmo, basado en Google Tensorflow, combina tu comportamiento con factores externos como la influencia de la publicación, el número de visitas, las veces que ha sido compartido y el tiempo de lectura, para mostrarte lo que te puede interesar leer. Su promedio de tiempo de uso por sesión es de 20 minutos en ordenador (5 minutos en móvil).

Precios: la aplicación es totalmente gratuita.

8. Read de QxMD

Read de QxMD
Capturas de pantalla de Read (Fuente)

Read, al igual que Case, es una aplicación para iOS y Android que centraliza todas tus publicaciones y revistas médicas. Su formato de revista permite leer y descargar estudios, publicaciones y artículos desde distintas fuentes, como publicaciones de código abierto, PubMed o papers de instituciones vinculadas.

Con decenas de miles de descargas y repleta de contenido gratuito, esta aplicación es imprescindible para los facultativos que quieren mantenerse al día en su especialidad.

Precios: la aplicación es gratuita, pero ciertas publicaciones y PubMed requieren de credencial o suscripción individual o institucional.

Aplicaciones de de salud móvil para la decisión clínica

9. MDCalc

MDCalc
Capturas de pantalla de MDCalc (Fuente)

MDCalc se creó en 2005 como web en WordPress para médicos residentes. Hoy en día es un recurso muy bien valorado entre médicos que desean aprender y ejercer una medicina empírica.

Las herramientas de decisión clínica de MDCalc se encuentran disponibles en sus aplicaciones para iOS y Android y abarcan más de 150 enfermedades en 35 áreas de especialidad. La aplicación ofrece contenido escrito por médicos y otros expertos que ayuda en la formación y aplicación de más de 350 herramientas de decisión en contextos sanitarios específicos. 

Según la web de MDCalc, más de un millón de profesionales sanitarios procedentes de más de 190 países usan la aplicación cada mes. En Estados Unidos, más de la mitad de los médicos utiliza MDCalc.

Precios: gratis.

¿Te interesan las aplicaciones médicas?

En Capterra puedes encontrar las siguientes categorías:

¿Hay alguna aplicación médica imprescindible para tu práctica cotidiana? ¡Añádela en los comentarios!

Outils PIM (Product Information Management), comment les implanter dans les PME ?

Outils PIM comment les implanter dans les PME

Outils PIM comment les implanter dans les PME

Les logiciels PIM (Product Information Management) sont des solutions qui permettent de gérer les catalogues produits et tous les contenus associés afin de les mettre à disposition sur tous les canaux. Voyons ici la pertinence des PIM pour les petites et moyennes entreprises, ainsi que mes conseils sur le choix d’une solution adaptée à votre entreprise.

À quoi servent les solutions PIM

Les outils PIM sont arrivés sur le marché au début des années 2000 et plus récemment en France. Ce concept répond à un besoin simple : en finir avec les tableaux Excel de bases de données produits.

Ce n’est pas un sujet anodin, j’ai vu de grandes sociétés gérer leurs informations produits dans des tableurs. Le résultat est désastreux : duplication d’informations, décalages de lignes, erreurs de frappe, caractères indésirables, etc.

Les PIM servent donc à rationaliser la gestion des catalogues produits.

comprendre le PIM
En un clin d’œil, comprendre comment fonctionne un PIM (schéma original avec des emprunts à Akeneo.com, product-information-management.com et desk.net)

Comment fonctionne une solution PIM ?

Tout commence par le chargement de fichiers en provenance de vos fournisseurs, de bases de données extérieures ou de votre système de gestion.

Au coeur du PIM vous allez enrichir les données avec des descriptifs supplémentaires, ajouter des classifications produits, des familles, des traductions, sans oublier les contrôles de la complétude de votre base et de la qualité des données. En sortie, vous pourrez utiliser ces données pour alimenter des catalogues imprimés, des sites e-commerce (en liaison avec un autre CMS), des applications mobiles et mêmes des points de vente qui pourront ainsi être branchés sur la même base de données que le site en ligne afin d’améliorer l’expérience client multicanale.

En résumé, les solutions PIM fournissent un point d’accès unique à la donnée et de multiples vues sur tous les canaux.

À qui s’adressent les PIM ?

Les PIM s’adressent en premier lieu à tous les commerçants et e-commerçants dont les catalogues produits sont complexes et fournis. Si vous vendez des services vous n’aurez, en principe, pas besoin d’outil PIM.

À l’inverse, si vous avez un site e-commerce et des milliers de références, alors un PIM s’impose à vous.

Comme l’explique Simon Walker, analyste chez Gartner, les premiers clients du PIM sont les équipes digitales et e-commerce qui cherchent à améliorer l’expérience client. Une des raisons qui expliquent que certains acteurs du marché (dont le français Akeneo et l’américain Salsify) suggèrent de changer l’acronyme PIM en PxM pour Product Experience Management.

Vous verrez beaucoup d’articles et de commentaires mentionnant des acronymes plus ou moins synonymiques comme MDM, PLM, MAM, DAM, etc. Ne vous laissez pas intimider par cette inflation lexicale commune chez les éditeurs de logiciels et focalisez-vous sur la chose la plus importante : vos besoins.

Qui sont les clients du PIM ?

Les clients des PIM sont principalement les marketeurs. Ces outils leur servent à la création d’une expérience client omnicanale sans heurts entre les différents canaux.

Quelles sont les fonctionnalités principales d’un PIM ?

Toutes les solutions de PIM ne se valent pas et il vous faudra en comparer les fonctionnalités. Voici les principales, présentées de manière simplifiée : gestion de données centralisées, intégration avec les systèmes de gestion et bases de données tierces, mise à jour, transfert et export des informations produits, segmentation des données en fonction de la population cible, chaînes de validation (workflow), export des données (XML, ou formats standard PDF, HTML, etc.), gestion des langues. Sans oublier un point crucial qui est le module de configuration et de paramétrage, dont la souplesse est primordiale.

Outil PIM Comparaisons
Avec Capterra, vous pourrez aisément comparer les logiciels entre eux pour faire un premier tri. Un essai sera ensuite nécessaire pour une comparaison plus poussée.

Quel type de solution PIM choisir ?

Une PME choisit rarement les mêmes solutions qu’un grand compte. Elle ira souvent au meilleur rapport qualité-prix et tentera, autant que faire se peut, de limiter la taille du projet informatique. Ce qui compte pour l’entreprise et ses clients, c’est avant tout le résultat.

La bonne nouvelle, c’est quela quasi-totalité des nombreux offreurs de solutions PIM s’adresse aux PME. Il est même possible de tester 11 solutions gratuitement. Pour trouver les solutions qui offrent cette possibilité, il suffit de cliquer sur le filtre “gratuit” dans la liste comparative.

logiciels PIM gratuits

Le marché des solutions PIM est assez riche en fournisseurs, et le danger pour une PME serait d’être tentée de toutes les analyser. Pour cela, j’ai comparé 4 solutions leader du marché.

comparaison solutions leaders marche
Nous avons comparé, avec Capterra, les principales solutions du marché.

Les principales solutions du marché sont Enterworks Enable, inRiver PIM, Salsify et Step (de Stibo Systems).

Enterworks cible les entreprises de 100 à 1 000 utilisateurs, et est donc plutôt fait pour les clients moyens et grands, inRiver les équipes de 50 à 99, et Step celles de 1 à 1 000 personnes. Salsify s’adresse aux petites entreprises de moins de 100 personnes. Cette dernière offre également, à l’essai, une version gratuite de son logiciel (en anglais).

Enterworks a fait l’impasse sur des fonctionnalités importantes comme le contrôle de la qualité des données, et InRiver, Step et Salsify sur la gestion des versions et des formulaires. Enterworks propose aussi la personnalisation et l’éditeur graphique de “workflow”, fonctionnalités plus adaptées aux grandes entreprises.

Si vous cherchez une solution française, Akeneo (disponible aussi dans de très nombreuses autres langues), qui est bien positionnée pour les PME, pourrait attirer votre attention. Elle permet de servir des équipes de 2 à 1 000 personnes sur le nuage (SaaS) et propose une version d’essai gratuite. La solution comprend des fonctionnalités comme le contrôle qualité des données, la gestion de la documentation et le contrôle des versions.

akeneo
Légende : l’interface d’Akeneo permet de gérer de larges catalogues de produits. La version démo en ligne permet de tester la solution directement sans même charger son catalogue. Une version d’essai permet quant à elle d’aller plus loin dans le test.

Notons que les Européens sont bien présents parmi les éditeurs de PIM. En dehors d’Akeneo déjà cité, on compte des sociétés comme Censhare ou Productsup en Allemagne, Inriver PIM en Suède ou Agility Multichannel au Royaume-Uni.

La méthode pour bien choisir son PIM

La quête d’un bon logiciel pour une PME est souvent un défi. Comparer les solutions, évaluer les fonctionnalités nécessite du temps et des essais. Je vais vous donner mes conseils afin de choisir le PIM le plus adapté à votre entreprise.

  1. Définissez vos besoins liés à vos métiers ou à ceux de vos clients. Faites une liste simple, évitez l’exhaustivité. Pour cela, vous pouvez vous aider de la liste ci-dessus et vous appuyer sur le catalogue d’outils PIM de Capterra.
  2. À partir d’une liste comparative comme celle de Capterra, présélectionnez un petit groupe de solutions qui convient à votre cahier des charges simplifié (cf. no.1) et qui vous permettra de répondre à vos besoins. Essayez de ne garder que 3 solutions, car il est difficile d’en comparer plus si vous n’êtes pas un expert.
  3. Premier critère, posez-vous la question de l’hébergement de la solution, même si la grande majorité des solutions (40 dans la liste Capterra) est disponibles dans le cloud. Dans ce cas, assurez-vous bien de la pérennité de vos données en cas de changement ultérieur. L’indépendance de vos données est un critère crucial pour les solutions SaaS, encore plus que pour les logiciels à installer.
  4. Dans vos critères de choix, rajoutez quelques éléments simples comme la pérennité de la solution. Une solution PIM est un investissement, pas une dépense. Si la plateforme de votre catalogue produit amoureusement enrichi n’est plus maintenue, vous aurez perdu tout cet investissement et devrez procéder à des exports de données longs et hasardeux. La qualité du service client (en français de préférence), du suivi et de l’accompagnement sont aussi des critères importants.
  5. Créez un tableau Excel comparant les différentes réponses à vos besoins avec des codes couleur : ROUGE (ne répond pas du tout au besoin), ORANGE (répond partiellement au besoin) et VERT (répond bien au besoin). Puis associez une note à ces couleurs et faites vos comptes.

PIM : quel outil choisirez-vous ?


Maintenant que vous connaissez la méthode, sur quelle solution se portera votre choix ?

Pour aller plus loin


À PROPOS DE L’AUTEUR

Fondateur et dirigeant de l’agence de marketing digital Visionary Marketing, Program Director du MS Digital Strategy de Grenoble Ecole de Management, je suis un marketer, spécialiste du Web et des médias sociaux, intervenant en marketing, conférencier et auteur.

Organigramme marketing : engager des généralistes ou des spécialistes ?

Organigramme marketing généralistes ou spécialistes

Que vous employiez 3 ou 30 personnes, la productivité de vos équipes et le potentiel de croissance de votre entreprise dépendent de l’organigramme de votre organisation, c’est-à-dire de sa structure hiérarchique.

L’organigramme correspond en quelque sorte au squelette de votre PME. Il sert de base et joue un rôle crucial dans la croissance de l’entreprise.

Tout comme le bon fonctionnement de votre corps est lié à la santé de votre structure osseuse, votre entreprise a besoin d’un organigramme robuste et bien pensé qui pourra évoluer avec elle.

La structure hiérarchique d’une organisation permet notamment de répartir les charges de travail des employés et d’améliorer la coordination de l’ensemble des acteurs, en particulier lorsque les collaborateurs sont censés assumer des responsabilités à plusieurs niveaux.

Organigramme marketing généralistes ou spécialistes

Dans cet article, nous allons voir comment faire évoluer judicieusement l’organigramme de votre service marketing.

Selon un rapport (en anglais) publié par Gartner (CEB à l’époque) en 2017 et intitulé “Top Hires for B2B Digital Marketing”, les sociétés de marketing B2B qui veulent engager de nouveaux collaborateurs cherchent principalement des spécialistes : responsables du marketing digital, responsables de l’analyse marketing, gestionnaires de contenu / éditeurs en chef, experts des réseaux sociaux. (Résultats détaillés disponibles pour les clients Gartner.)

Ces profils spécialisés pourraient-ils enrichir l’organigramme de votre PME ? Ou devriez-vous plutôt engager un ou deux marketeurs généralistes pour couvrir ces compétences particulières ?

Dans cet article, nous définissons les différences entre un marketeur spécialiséet un marketeur généraliste pour vous aider à déterminer les atouts marketing les plus intéressants pour votre entreprise.

Quand engager un marketeur généraliste ?

engager un marketeur généraliste

Si vous êtes le fondateur ou le directeur d’une petite entreprise et que vous voulez mettre sur pied une équipe marketing de 1 à 5 personnes, optez pour des marketeurs généralistes.

Vous vous assurerez ainsi de couvrir la plupart de vos besoins sans dépenser une somme colossale. Cette option est idéale pour définir une toute nouvelle stratégie marketing ou pour mettre en œuvre un plan marketing de votre cru qui ne nécessite pas l’intervention de nombreux collaborateurs.

Les responsabilités d’un marketeur généraliste peuvent inclure :

  • la création de campagnes et le support d’un système de marketing automation,
  • la direction ou la gestion d’actions menées sur les réseaux sociaux (LinkedIn, YouTube, Twitter, blog),
  • l’intervention dans les campagnes d’e-mail marketing et dans d’autres projets promotionnels,
  • le formatage et la mise en forme du contenu ainsi que la création de graphismes,
  • la participation aux ventes et aux tâches administratives si nécessaire.

Un généraliste (ou une petite équipe de généralistes) dépend directement du fondateur/PDG et collabore à la création d’un système solide permettant de répondre à différents buts et objectifs.

Attendez-vous à ce que les marketeurs généralistes adoptent une approche globale : même les meilleurs ne peuvent consacrer qu’une fraction de leur temps à chaque projet s’ils endossent plusieurs fonctions.

Le développement d’un leadership éclairé et d’une expertise exige du temps et de patience. N’en demandez donc pas trop à vos marketeurs généralistes, au risque de les épuiser à mesure que vos activités prennent de l’ampleur.

En résumé : si votre équipe marketing est réduite (1 à 5 personnes), engagez plutôt des généralistes.

Quand engager un spécialiste ?

En règle générale, vous ne devriez ajouter des spécialistes à votre organigramme que si votre équipe de marketeurs généralistes a identifié un besoin particulier et défini la manière dont un spécialiste pourra y répondre.

Si vous avez travaillé avec vos marketeurs généralistes à l’élaboration d’une nouvelle stratégie marketing (p. ex. production de contenu original, lead mining via analyse de données…), un spécialiste pourra se concentrer sur sa mise en œuvre et améliorer vos chances de succès.

Gartner (anciennement CEB) a interrogé 104 marketeurs B2B sur le type de profils qu’ils recherchent pour soutenir leurs efforts de marketing digital. (Résultats détaillés disponibles pour les clients Gartner.)

En analysant les profils engagés au cours des 6 mois précédant l’enquête et ceux que les entreprises prévoyaient d’engager dans les 12 mois suivants, les 4 rôles les plus fréquemment cités étaient ceux de responsable du marketing digital, de responsable de l’analyse marketing, de gestionnaire de contenu / éditeur en chef et de spécialiste des réseaux sociaux.

profils recherchés dans le marketing digital B2B

Ces données fournissent de précieuses indications aux PME qui veulent enrichir leur organigramme de quelques experts. L’étude de Gartner indique que la meilleure pratique dans le secteur consiste à engager d’abord un responsable du marketing digital, puis des spécialistes de l’analyse, du contenu et enfin des réseaux sociaux.

Chacun de ces profils remplit des fonctions bien distinctes au sein des PME. Voyons d’abord à quoi sert un responsable du marketing digital, qui fait le lien entre le PDG et l’équipe marketing.

organigramme équipe marketing

Responsable du marketing digital

Un responsable du marketing digital répond directement au fondateur/PDG de l’entreprise. Il conçoit et gère la stratégie et la mise en œuvre du marketing numérique, du financement des campagnes et de l’engagement.

Ce type de spécialiste chapeaute les généralistes et les experts des autres branches. Ses responsabilités peuvent couvrir :

  • la supervision et l’orientation de la stratégie marketing, notamment le content marketing, la publicité digitale, la publicité organique, la publicité payante, les réseaux sociaux et le site web,
  • la liaison entre le PDG et l’équipe marketing (spécialistes et généralistes) pour guider la mise en œuvre des objectifs et de la vision de l’entreprise,
  • la direction des efforts soutenant les activités digitales des autres départements et l’encouragement d’une collaboration étroite et d’un travail d’équipe constant dans l’exécution d’initiatives conjointes.

En résumé : si vous avez besoin d’un leader pour uniformiser l’orientation et la stratégie marketing de votre entreprise, engagez un responsable du marketing digital ou attribuez ce poste à l’un de vos marketeurs généralistes

Responsable de l’analyse marketing

À la tête d’une équipe de marketing digital, un responsable de l’analyse marketing récolte et analyse des données. Il identifie les informations clés concernant les initiatives en cours à partir des données pertinentes.

Ses responsabilités peuvent inclure :

  • l’utilisation de logiciels d’analyse marketing pour fournir des données et des modèles statistiques ou des analyses de campagnes et contribuer à la gestion de la relation client,
  • la remise d’informations détaillées concernant le développement commercial de l’entreprise, sa gestion de la relation client et ses actions marketing,
  • l’utilisation de recommandations documentées pour contribuer à la progression de la gestion des informations client, des données digitales et des performances du programme de fidélisation.

En résumé : si vous souhaitez exploiter les données que vous récoltez pour améliorer la portée de vos actions marketing, engagez un responsable de l’analyse marketing.

Gestionnaire de contenu / rédacteur en chef

Un gestionnaire de contenu / rédacteur en chef coordonne la production et la publication de contenus via différents canaux marketing sous la direction du responsable du marketing digital. Il est fortement impliqué dans le management et l’évaluation de l’optimisation du contenu pour les moteurs de recherche (SEO) et les réseaux sociaux.

Les responsabilités d’un gestionnaire de contenu / rédacteur en chef peuvent couvrir :

  • l’utilisation de recommandations basées sur les données pour soutenir l’amélioration de la gestion des informations sur les clients ainsi que la recherche de nouveaux marchés ou de marchés cibles,
  • la mise en relation et le management de rédacteurs de contenu indépendants et de rédacteurs internes pour promouvoir un leadership éclairé, améliorer l’autorité de la marque et stimuler l’expertise collective de l’équipe,
  • la supervision de l’exploitation du contenu à tous les niveaux de l’entreprise,
  • la garantie de l’adéquation des atouts marketing avec les objectifs généraux de l’entreprise ainsi que son style et sa voix.

En résumé : si vous voulez créer du contenu de qualité et atteindre de nouveaux marchés, engagez un gestionnaire de contenu / rédacteur en chef.

Expert des réseaux sociaux

Un expert des réseaux sociaux assure, sous la direction du responsable du marketing digital, l’organisation, la coordination et la modération de toutes les activités de l’entreprise sur les réseaux sociaux.

Les responsabilités d’un expert des réseaux sociaux peuvent concerner :

  • la gestion et la publication de contenu de marque et le suivi des analyses disponibles sur toutes les plateformes utilisées (p. ex. Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, LinkedIn et YouTube),
  • le développement, la création et l’exécution de campagnes innovantes sur les réseaux sociaux ainsi que la mise en œuvre d’expériences client et d’engagement de premier niveau,
  • la coordination des plannings de rédaction et de publication de contenu et l’exploitation de plateformes/applications de campagnes e-mail de masse.

En résumé : si vous voulez élargir la portée de votre présence sur les réseaux sociaux, recrutez un expert des réseaux sociaux.

Prêt à construire votre organigramme marketing ?

Dans les PME, la plupart des employés doivent endosser plusieurs rôles. Les petites équipes marketing devraient donc avant tout être composées de généralistes capables de prendre en charge des tâches très variées au sein de la structure.

En revanche, les services marketing prêts à cibler de nouveaux marchés, à analyser une quantité supérieure de données ou à cultiver plus de points de contacts avec la clientèle ont tout intérêt à ajouter un spécialiste à leur équipe. Un bon organigramme permet de gérer efficacement les ressources humaines d’une PME et de mieux surveiller les performances et la croissance dans l’ensemble de l’entreprise.Lorsque vous créez l’organigramme des activités marketing de votre PME, demandez-vous simplement ce que vous voulez que vos collaborateurs prennent en charge et comment vous envisagez la distribution des tâches. Construisez votre équipe marketing sur une fondation de marketeurs généralistes. Vous pourrez ensuite ajouter progressivement des experts dans l’organigramme au fur et à mesure que vos collaborateurs identifieront des stratégies de growth marketing qui dépassent leurs responsabilités.

Pour aller plus loin

Le CFE : Centre de Formalités des Entreprises expliqué aux auto entrepreneurs

CFE : Centre de Formalités des Entreprises

CFE : Centre de Formalités des Entreprises

En fonction de votre forme juridique et de votre activité, les différents Centres de Formalités des Entreprises vont prendre en charge les formalités d’inscription, de modification, ou d’aide à la création d’entreprise. En tant qu’auto entrepreneur, le site internet de votre CFE sera votre principale source d’information. Dans ce billet, nous allons donc expliquer en quoi le CFE est utile aux auto entrepreneurs et comment faire si vous en avez besoin.

Un interlocuteur pour vos démarches

Que ce soit lors de la création de votre entreprise ou lorsque vous décidez de la faire évoluer, vous vous adressez à votre CFE. Ce dernier jouera le rôle d’interlocuteur unique qui aura pour mission de simplifier l’ensemble de vos démarches. Ainsi, quel rôle joue cette entité et quand devez vous entrer en contact avec elle ?  

Un centre de formalités ?

Le CFE ou Centre de Formalités des Entreprises, a avant tout un rôle informatif. En entrant en contact avec le CFE compétent vous trouverez la majorité des informations relatives à la création de votre entreprise ou à sa gestion. Si vous vous demandez où trouver votre CFE, nous vous expliquons comment trouver votre interlocuteur compétent dans le chapitre “Comment trouver votre CFE ?” plus bas.

Votre CFE se veut être l’interface entre les différentes administrations et le porteur de projet. En ce sens, il agit en tant que guichet unique en centralisant les informations et en étant votre interlocuteur principal. Pour chaque démarche ou modification, c’est à votre CFE qu’il faudra s’adresser.

Entités au coeur de la Loi PACTE, les différents Centres de Formalités des Entreprises ont donc vocation à accompagner les auto entrepreneurs lors de leurs démarches officielles tout en transmettant aux différentes institutions (INSEE, URSSAF, Greffe…) les informations les concernant. Notez, par ailleurs que vous pouvez réaliser toutes vos démarches en ligne sur le site internet du CFE compétent (voir “Comment trouver votre CFE ?” plus bas pour la liste des sites web).

Lors de la création d’une activité

Une des responsabilités de votre CFE se trouve dans sa capacité à vous accompagner lors de la création de votre activité.

C’est donc auprès de l’entité compétente que vous allez vous adresser afin de pouvoir débuter le développement de votre structure. Ainsi, une fois votre business plan rédigé, vous allez pouvoir déposer vos statuts et votre déclaration d’activité ou d’existence. Ces documents font partie de votre dossier d’immatriculation qui vous permettront de recevoir votre Récépissé de Dépôt de Création d’Entreprise (RDDCE). Ce document, qui comporte la mention “En attente d’immatriculation”, permet au créateur de poursuivre les démarches nécessaires auprès des différents organismes sans avoir à attendre l’immatriculation formelle. Notez qu’en tant qu’auto entreprise, vous êtes dispensé de la rédaction de statut. Il vous faudra cependant déclarer votre activité.

Dès lors, le CFE, qui joue donc le rôle de guichet unique, transmet la déclaration d’existence à l’ensemble des organismes destinataires concernés. Le CFE a donc pour mission de simplifier vos démarches et le fonctionnement de votre activité.

La création de votre entreprise effectuée, vous pourrez finalement solliciter votre CFE dans vos démarches d’aide à la création d’entreprise pour qu’il vous accompagne et réalise le suivi de votre activité.

Formalités liées à la vie de l’entreprise

Votre entreprise ainsi lancée, le CFE reste votre principal interlocuteur pour les formalités liées à votre activité.

En tant qu’auto entrepreneur, vous pouvez vous appuyer sur votre CFE dans la gestion de votre activité puisqu’il a un rôle d’accompagnement sur l’ensemble des étapes importantes d’une entreprise. Ainsi, que vous souhaitiez réaliser une modification, un transfert de siège social, une ouverture d’établissement secondaire ou encore acter une cessation d’activité, votre CFE sera l’interlocuteur compétent.

Vous allez donc vous rapprocher de votre Centre de Formalités des Entreprises si vous souhaitez réaliser des modifications concernant votre situation personnelle, l’activité de votre entreprise ou votre société :

  • Situation personnelle

Si votre situation personnelle change vous vous devez de le notifier à votre CFE. En effet, un changement de situation civil comme un mariage, un changement de nom ou encore un déménagement doivent faire l’objet d’une déclaration.

  • Activité de l’entreprise

Si vous choisissez de reprendre une entreprise, d’ajouter une activité ou encore de mettre en place une location-gérance, votre CFE est compétent pour gérer ces modifications. Il en est de même si vous avez réalisé un transfert de l’établissement principal et du siège social ou, au contraire, si vous avez fermé un établissement. Finalement, vous vous adresserez à votre CFE pour toute démarche de cessation d’activité, de mise en sommeil ou encore de dissolution de la personne morale.

  • Société

Un changement de dénomination/d’enseigne, de forme juridique ou de capital devra également être déclaré au CFE. Si vous effectuez des changements de dirigeants ou d’associés, il faudra là aussi le notifier pour être en règle.

Chacune de vos démarches est ainsi centralisée, traitée et transmise aux organismes concernés.  En tant qu’auto entrepreneur, si le montant de vos ventes ou prestations facturées dépasse certains seuils de chiffre d’affaires, c’est votre CFE qui vous permettra de régulariser votre situation. Pour en savoir plus sur la facturation, consultez notre guide de facturation pour TPE.

Comment trouver votre CFE ?

Vous l’aurez compris, le CFE est l’entité à laquelle vous devez vous adresser pour gérer vos démarches administratives. Cependant, en fonction des caractéristiques de votre entreprise, votre CFE ne sera pas le même. Ainsi, comment savoir avec quel CFE vous devez prendre contact ?

Le CFE auquel vous allez vous adresser dépendra :

  • du territoire où vous êtes situé ;
  • de votre forme juridique ;
  • du secteur d’activité de votre structure.

L’entité sera donc différente en fonction de l’activité que vous exercez et de vos statuts. Par exemple, si vous exercez en profession libérale et que votre siège social se situe à Paris, votre CFE sera donc l’URSSAF Ile-de-France et vous pourrez réaliser vos démarches sur le site CFE URSSAF. Par contre, si vous êtes artisan, que vous avez une société et que votre Siège Social se situe à Lille, vous dépendrez du CFE de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Nord-Pas-de-Calais et vous allez effectuer vos démarches sur le site CFE métiers.

Territoire du Siège Social

Le Centre de Formalités des Entreprises auquel vous allez devoir vous adresser sera nécessairement celui de votre département. Ces entités disposent d’une compétence territoriale. Il faudra donc nécessairement contacter le CFE afférent à la domiciliation du Siège Social de votre entreprise.

Activité et forme juridique

Votre CFE dépendra notamment de votre forme juridique et de votre secteur d’activité :

 

Vous êtes…

Un commerçant

Une société commerciale n’exerçant pas une activité artisanale, sauf si vous  employez plus de 10 salariés (SARL/EURL, SA, SAS/SASU, SNC et société en commandite)

Un artisan employant plus de 10 salariés

Un auto-entrepreneur exerçant une activité commerciale

Votre CFE : CFE de la Chambre de commerce et d’industrie

 

Vous êtes…

Un artisan employant jusqu’à 10 salariés

Une société commerciale exerçant une activité artisanale et employant jusqu’à 10 salariés

Un auto-entrepreneur exerçant une activité artisanale

Votre CFE : CFE de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

 

Vous êtes…

En profession libérale (c’est-à-dire une personne physique qui exerce une activité indépendante, réglementée ou non, qui ne soit ni commerciale, ni artisanale, ni agricole)

Un employeur qui n’est pas immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), au Répertoire des Métiers (RM) ou au Registre des entreprises de la batellerie artisanale

Une société qui ne dépend pas de la Chambre d’agriculture

Votre CFE : CFE de l’URSSAF

 

Vous êtes…

Une société civile autre que commerciale

Une société d’exercice libéral

Un agent commercial

Votre CFE : CFE du Greffe du tribunal de commerce

 

Vous êtes…

Un entrepreneur individuel ou une société commerciale soumis à une immatriculation au Registre des entreprises de la batellerie (comme par exemple les transporteurs fluviaux)

Votre CFE : CFE de la Chambre nationale de la batellerie

 

Vous êtes…

Un exploitant agricole

Une société commerciale exerçant une activité agricole

Votre CFE : CFE de la Chambre d’agriculture

 

Vous l’aurez compris, votre CFE est différent en fonction de la structure que vous avez choisi de développer. Il faut donc veiller à bien l’identifier avant de débuter vos démarches.

Le CFE en un clin d'oeil


À PROPOS DE L’AUTEUR

Antoine Dubois

Antoine Dubois est passionné d’entrepreneuriat, de technologie et de finance. Après s’être formé en audit et conseil au sein de grands cabinets, il est aujourd’hui freelance.
En tant que consultant, il accompagne les entreprises sur des problématiques stratégiques aussi bien liées à la performance qu’aux enjeux du digital. Efficacité opérationnelle, performance digitale, levée de fonds et mode de financement sont autant de sujets où il peut apporter sa vision globale de l’entreprise. Retrouvez-le sur
Twitter : @ATN_DBS

Outils de productivité personnelle : astuces et conseils pour être efficace en 2019

Outils de productivité personnelle

Outils de productivité personnelle

Si le développement personnel et la productivité sont des mots qui reviennent souvent dans la bouche des entrepreneurs et startupers, nombreuses sont les PME qui cherchent à gagner du temps et à améliorer la productivité. Optimiser son temps de travail sur certaines tâches peut en effet avoir des conséquences bénéfiques pour votre organisation et vous permettre de réussir. Freelance, manager, chef d’équipe ou encore exécutant dans un projet, chacun a besoin d’améliorer sa productivité !

Retrouvez dans cet article cinq conseils pour être plus productif au quotidien ainsi que quelques outils qui vous y aideront.

Conseil 1 : planifiez vos tâches efficacement

 

Être productif, c’est réaliser un certain nombre de tâches ou encore atteindre des objectifs réalisables en un temps donné.

Ainsi, pour atteindre vos objectifs, une méthode qui a fait ses preuves est la création de To-Do lists (ou listes de tâches). Ce procédé consiste à mettre à l’écrit l’ensemble des tâches qui vous devez réaliser.

Vous allez ainsi pouvoir augmenter votre productivité en sachant ce que vous avez à faire tout en ayant des échéances pour compléter vos tâches. La création de cette liste vous permettra d’être mieux organisé, car vous disposerez d’une vue d’ensemble de votre activité.

En outre, mettre en place une telle liste vous aidera à ne pas réaliser plusieurs tâches en même temps. Rien de pire en effet que le multitasking, qui vous fait perdre du temps en vous faisant croire que vous êtes plus efficace. Réaliser vos tâches l’une après l’autre, en respectant les échéances fixées, sera plus bénéfique pour votre productivité.

Il est donc important de créer ces To-do lists, mais surtout de les consulter et de les mettre à jour en fonction de vos avancées. Pour vous aider à gérer efficacement votre liste de tâches et à vous y tenir, les logiciels de gestion des tâches peuvent vous être utiles. Ils vous permettront de respecter les échéances et les priorités en vous envoyant des notifications et des rappels. Ces outils, qui sont disponibles sur ordinateur et téléphone, ont donc l’avantage d’être consultables facilement et rapidement.

Parmi les applications les plus efficaces, on pourra mettre en avant Todoist, qui offre de nombreuses fonctionnalités, de la planification de projets à grande échelle au simple rappel. Ou encore todo.vu qui offre des fonctions de gestion du temps, de gestion de tâches et de gestion de facturation.

Conseil 2 : priorisez vos objectifs

Avoir une vue d’ensemble sur l’ensemble des tâches que vous avez à réaliser ne fait pas tout. Établir votre planning vous permettra effectivement d’avoir une vision des échéances de vos différents objectifs, mais attention, ce planning pourra être perturbé par l’ajout d’autres tâches ou la gestion d’urgences.

Afin de garantir l’efficacité de vos listes de tâches, il est important de prioriser vos objectifs et de les gérer en conséquence. Ainsi, en fonction de vos ressources, de vos moyens et de vos échéances, il est essentiel de mettre en place un système de hiérarchisation qui vous permettra de déléguer certaines tâches ou encore de pouvoir dire non quand cela est nécessaire.

Etablir une liste tout en organisant les tâches par ordre de priorité aura pour effet d’améliorer votre efficacité et de ne pas vous surcharger de tâches que vous n’êtes en réalité pas en mesure d’accomplir.

La priorisation de vos objectifs passe aussi par une bonne communication au sein de vos équipes et avec les intervenants avec qui vous travaillez. Que ce soit pour gérer un projet, planifier le travail ou tout simplement partager des informations, de nombreux outils d’amélioration de la productivité existent. Slack, Asana et Zoho Cliq constituent par exemple un trio efficace pour vous aider à respecter vos objectifs et à améliorer la productivité.

Conseil 3 : apprenez à gérer vos réunions

Être productif, c’est aussi savoir mettre à profit le temps imparti pour chaque réunion que vous vous fixez. Des réunions ou des rendez-vous qui s’éternisent ou qui n’étaient pas prévus peuvent en effet être contre-productifs.

Pour ne pas bousculer votre planning ou perdre un temps précieux que vous aviez prévu de passer sur d’autres activités, il semble important de définir des plages de disponibilité. Réservez un temps spécifique pour les réunions (par exemple, le lundi et le mercredi matin) et communiquez-le à vos collaborateurs en leur spécifiant que vous être libres pour échanger à ces moments-là. Cela vous permettra de ne pas alterner entre réunion et gestion/réalisation des tâches tout au long de la journée.

Vous aurez alors le temps de préparer vos échanges et de ne pas être submergé par des rendez-vous qui s’intercalent n’importe où dans votre planning. Pour simplifier l’organisation de vos réunions, vous pouvez utiliser des logiciels d’agenda comme Calendly ou Julie Desk, deux outils intelligents de prise de rendez-vous. Ce genre d’outil vous aidera à coup sûr à améliorer la productivité.

Conseil 4 : sachez rester concentré

De nombreuses sollicitations peuvent vous détourner de votre travail. Que ce soit les mails, les appels, votre téléphone portable ou encore l’invitation des collègues à la machine à café, tout peut représenter une bonne excuse pour échapper à votre travail.

Pour améliorer votre productivité et ne pas tomber dans le multi-tâches, veillez à segmenter votre planning, où chaque plage horaire n’est dédiée qu’à une seule activité. Par exemple, prévoyez des moments pour gérer et traiter vos mails, d’autres moments pour gérer et répondre à vos appels, et finalement quelques pauses qui vous permettront de souffler à la machine à café et où vous vous accorderez de flâner sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez donc planifier votre journée entre temps de travail et réponse aux sollicitations tout en restant concentré sur vos tâches. Vous traiterez ainsi vos tâches une par une sans perte de temps.

Enfin, pour optimiser votre concentration et votre efficacité, organisez vos horaires en fonction de votre rythme biologique quand cela est possible. En effet, certaines personnes sont plus efficaces le matin que le soir, et inversement. Établir votre planning en fonction de votre rythme vous permettra d’être bien plus efficace et surtout plus longtemps.

Pour vous aider à rester concentré et à améliorer votre productivité, il existe des outils efficaces pour maîtriser votre temps ou encore la gestion de vos emails. Toggl, par exemple, est un outil qui enregistre votre temps de travail et vous permet de savoir exactement combien de temps vous avez consacré à chaque tâche. Pour ne pas être débordé par vos mails, vous pouvez utiliser Sortd, un puissant outil d’organisation de votre boîte mail.

Afin de ne pas être déconcentré par vos réseaux sociaux préférés, Freedom vous permet de bloquer sur votre ordinateur les sites sans importance pour votre travail. Vous pouvez donc rester concentré sur vos tâches sans risquer de vous distraire.

Conseil 5 : pensez aussi à vous !

Chercher à améliorer sa productivité permet d’optimiser ses performances, mais cela peut aussi vous mener au surmenage (un fléau pour les entreprises auquel nous avons consacré un article). Pour ne pas en arriver à une telle situation, il est important que vous preniez du temps pour vous.

Aussi performant que l’on puisse être, on ne peut pas être à 100 % tout le temps. Il semble donc important de prévoir des temps de repos qui vont vous permettre de vous aérer l’esprit et de penser à autre chose que votre travail.

Participer à des activités au sein de votre entreprise ou en dehors de votre environnement de travail vous permettra d’avoir des moments de détente et de décompression, chose essentielle pour rester productif sur le long terme.

Vous pouvez même vous doter d’un outil de développement personnel, Goalmap, pour améliorer votre productivité tout en prenant soin de votre santé.

Quelques conseils pour être plus productif

4 logiciels pour gérer son entreprise à distance

gerer son entreprise a distance

gerer son entreprise a distance

Le management à distance ? Le rêve de beaucoup d’entrepreneurs qui souhaitent lever le pied une fois que leur business marche bien ! Pourtant, ce rêve peut vite tourner au cauchemar : même si vous déléguez votre affaire à une équipe de gestion à laquelle vous faites confiance, vous risquez d’être hanté par des doutes qui pourraient bien vous gâcher la vie. L’équipe que vous avez choisie est-elle à la hauteur ? Vos finances sont-elles bien tenues ? Vos collaborateurs sont-ils satisfaits ?

Heureusement, il existe de nombreux outils cloud qui vous permettent de faire face à vos doutes et aux défis qui pourraient se poser si vous décidez de prendre vos distances. Dans cet article, nous vous présentons 4 logiciels incontournables gérer son entreprise à distance et prendre soin du recrutement, du planning du personnel, de l’évaluation des performances et de la comptabilité, le tout en coulisses.

Recrutement : Breezy HR

gerer son entreprise a distance

Breezy HR est un outil RH puissant qui comprend un éventail de fonctionnalités de gestion ainsi que de belles options de recrutement pour vous assurer de toujours engager la meilleure équipe. L’application inclut la gestion des candidatures, la publication d’offres d’emploi, le repérage de candidats et la vérification automatique des références.

Elle vous permet de créer votre propre pipeline de recrutement pour garder un œil sur le parcours de chaque postulant. Vous pouvez envoyer des e-mails, programmer des entretiens et même transmettre vos propositions d’embauche via Breezy HR. Grâce à ses options de publication d’annonces sur des plateformes gratuites et généralistes comme Glassdoor ainsi que sur des sites premiums spécialisés comme LinkedIn, vous pouvez élargir votre recherche de candidats en un seul clic.

Breezy HR propose une option de réunion vidéo pour interviewer les candidats à distance et, grâce à son extension Chrome Extension vous pouvez importer des profils de candidats depuis LinkedIn, Xing, AngelList, Dribbble ou Github. Son analyseur de CV pourrait vite pour devenir indispensable puisqu’il transforme les documents non formatés en profils interrogeables, clairs et complets.

Les applis pour iPhone et Android vous permettent de consulter et de gérer toutes les communications avec vos équipes et vos candidats ou encore de suivre le parcours des postulants depuis votre appareil mobile.

Les petits plus pour gérer son entreprise à distance : la possibilité d’interviewer les candidats par vidéoconférence et les applis iPhone et Android associées.

Intégrations : Twitter, BambooHR, G Suite, LinkedIn, Google Analytics, Facebook, Microsoft Outlook, Google Calendar, Slack, Gmail, Zapier, 1Password et Namely, notamment.

Prix : la version gratuite est accessible à un seul utilisateur, mais prend en charge un nombre illimité de candidats. La version de base revient à 49 $ (un peu plus de 40 €) pour un nombre illimité d’utilisateurs et trois offres d’emploi actives.

Comparez Breezy HR à d’autres logiciels de recrutement

Planning du personnel : TSheets

gerer son entreprise a distance

TSheets vous aide à vérifier que vos employés se concentrent sur les bonnes tâches au bon moment. L’application gère les heures de travail, les lieux de travail, les codes tâches, les vacances et les mises à jour des projets. Elle permet aussi à vos employés de créer et de modifier leurs propres feuilles de temps par simple message texte.

Vous voulez connaître les heures cumulées de votre équipe ? Utilisez l’appli Crew associée au logiciel. TSheets prend aussi en charge les congés maladie, les vacances et les congés payés. Atout non négligeable, l’option TSheets Scheduling assure le suivi des heures. Vous pouvez créer et revoir les emplois du temps de vos collaborateurs ainsi que leur envoyer des messages, des e-mails et des notifications push en cas de changement. Vous recevez en outre des alertes automatiques lorsque quelqu’un ne s’est pas enregistré pour une tâche assignée.

TSheets pour iPhone et Android permet à vos employés de pointer, de transmettre leurs feuilles de temps, d’enregistrer leurs pauses et bien plus à partir de leurs appareils mobiles. De plus, la fonctionnalité de tracking GPS vous permet de savoir en permanence qui se trouve à quel endroit – pratique, non ?

Les petits plus pour gérer son entreprise à distance : le suivi des heures à distance, les alertes automatiques et les applis iOS et Android.

Intégrations : Expensify, Xero, QuickBooks Online, Gusto, Microsoft Outlook, Google Calendar, QuickBooks, etc.

Prix : La version freemium autorise un utilisateur et un nombre illimité de projets. Pour la version payante de base, il faut compter 20 $ (environ 17 €) de redevance mensuelle + 5 $ (un peu plus de 4 €) pour chaque utilisateur.

Comparez TSheets avec d’autres logiciels de planning du personnel

Évaluation des performances : Trakstar

gerer son entreprise a distance

Trakstar est un outil cloud d’évaluation des performances des employés qui contient tout ce dont vous avez besoin pour apprécier efficacement la productivité de vos collaborateurs. Parmi ses fonctionnalités de base, on compte le feedback à 360°, la gestion des dossiers des employés, un éditeur de processus d’évaluation, un générateur de rapports de partialité et bien plus encore.

Grâce à l’outil de mesure de la partialité des évaluateurs, vous pouvez améliorer l’objectivité et la précision de vos évaluations. Par ailleurs, la fonctionnalité de rapports en temps réel vous permet de récolter facilement des informations et d’analyser en toute simplicité les performances de vos employés et de repérer les profils les plus intéressants. L’application vous permet en outre de créer des formulaires d’évaluation personnalisés. Avec Trakstar, vous pouvez également établir des objectifs SMART pour vos équipes et créer des flux de travail flexibles. De plus, les responsables et les équipes peuvent (s’ils le souhaitent) ajouter des objectifs à leurs évaluations et suivre leurs propres progrès.

Enfin, l’éditeur de processus d’évaluation de Trakstar vous donne indique votre stade actuel dans un cycle d’évaluation.

Les petits plus pour gérer son entreprise à distance : rappels automatiques par e-mail et reporting

Intégrations : Okta Identity Management, OneLogin et G Suite, notamment.

Prix : selon le nombre d’employés (à consulter). Pas de version gratuite.

Comparez Trakstar avec d’autres logiciels de gestion des performances

Comptabilité : Zoho Books

gerer son entreprise a distance

Zoho Books est un logiciel de comptabilité en ligne conçu pour aider les entreprises à gérer leurs finances partout et à tout moment. Cette application enregistre vos dépenses et vous donne un aperçu clair de l’état de vos finances en distinguant les frais facturables et non facturables. Zoho Books enregistre également les factures, les devis et les notes de crédit, et vous pouvez convertir n’importe quel devis en facture d’un simple clic.

L’une des fonctionnalités les plus intéressantes du logiciel est son intégration avec des passerelles de paiement comme PayPal, Stripe, Braintree, Authorize.Net et autres, ce qui permet de recevoir instantanément le paiement des factures en ligne. Vous pouvez aussi associer Zoho Books à vos comptes bancaires et à vos cartes de crédit pour surveiller l’ensemble de vos transactions (acomptes, transferts de fonds, etc.). Pour les transactions internationales, il vous suffit d’ajouter les devises locales et les taux de change à votre compte.

À partir de l’application Zoho Books pour iPhone et appareils Android, vous pouvez envoyer des devis et des factures à vos clients directement depuis votre mobile. Grâce à votre GPS, vous pouvez aussi calculer vos trajets et les frais associés. Si vous voulez ajouter une image à une note de frais, attachez-la simplement à la dépense correspondante à partir de votre mobile.

Les petits plus pour gérer son entreprise à distance : les applis iOS et Android associées qui permettent de presque tout faire sur un smartphone

Intégrations : avec un grand nombre de plateformes de paiement dont PayPal, Authorize.Net, Braintree, Forte et WorldPay.

Prix : la version de base coûte 9 € par mois (pour 2 utilisateurs). La version la plus utilisée (3 utilisateurs et davantage de fonctions) revient à 19 € par mois. Pas de version freemium disponible.

Comparez Zoho Books à d’autres logiciels de comptabilité

Santé mobile : 7 applications pour les médecins

7 applications pour les médecins

 

7 applications pour les médecins

Nous vivons tous dans un monde ultra-connecté et le secteur médical n’échappe pas à la tendance. Le marché mondial de la santé mobile dépassera les 100 milliards de dollars d’ici à 2022 selon une estimation de Zion Market Research.

Et la santé mobile est à la mode, au point qu’il existe des Trophées de la santé mobile et qu’un label européen appelé mHealth Quality évalue les applis médicales.

Mais avec toutes ces innovations, si vous êtes médecin, comment repérer les applications qui ont réellement leur place dans votre cabinet ?

Voici 7 applications mobiles pour médecins parmi les mieux notées et les plus téléchargées. Elles sont présentées par ordre alphabétique et classées en trois catégories : références médicales, réseaux sociaux et aide à la décision clinique. Cerise sur le gâteau : elles sont toutes gratuites dans une certaine mesure !

Références médicales

1. Epocrates

Epocrates

Epocrates est LA référence en matière d’applications médicales. Disponible sur iPhone et Android, l’appli a été téléchargée des millions de fois. Les médecins y consultent des informations sur les médicaments et leurs interactions, trouvent des collègues consultants ou référents et calculent rapidement certaines mesures essentielles comme l’IMC de leurs patients.

Prix : l’application et la majorité du contenu sont gratuits, mais certaines informations et fonctionnalités supplémentaires (guides de laboratoire, traitements alternatifs, informations sur les maladies, etc.) sont payantes.

2. PEPID

Pepid

PEPID est une application de référence et de support à la décision clinique destinée aux médecins urgentistes, mais également très utile pour les infirmiers, les étudiants, les internes, les pharmaciens, les ambulanciers et les secouristes. Elle est fréquemment mise à jour. Vous ne devez vous connecter à l’appli que lors de la première utilisation sur iPhone ou sur Android. PEPID envoie automatiquement toutes vos notes dans le cloud.

La fonctionnalité Symptom Checker accélère le diagnostic en suggérant des pathologies correspondant aux symptômes de votre patient, aux conclusions de l’examen et aux résultats des analyses. Un outil de vérification configurable vous avertit des interactions médicamenteuses potentielles et propose des dosages adaptés, le tout sur une seule page.

PEPID inclut des profils pathologiques, des listes de maladies et des options de traitement.

L’appli vous donne également accès à des centaines de vidéos de référence sur des procédures et examens médicaux et, grâce aux notifications push, vous restez informé des avancées scientifiques, des autorisations de mise sur le marché et des dernières nouveautés de la scène médicale.

Prix : gratuit.

3. UpToDate

UpToDate

UpToDate est une application extrêmement populaire pour iPhone et Android. Des centaines de milliers de médecins l’utilisent et ça n’a rien d’étonnant : l’appli est extrêmement bien documentée et permet de répondre à de nombreuses questions médicales.

Prix : l’appli est téléchargeable gratuitement, mais il faut être abonné à la base de données UpToDate pour avoir accès à toutes les informations disponibles.

4. Medscape

Medscape

Cette application développée par WebMD est un excellent outil de référence pour iPhone et Android. Vous pouvez y vérifier des informations sur les médicaments, utiliser l’outil de référence sur les maladies, suivre les actualités médicales, etc.

Prix : l’application est entièrement gratuite, mais vous devez créer un compte (directement depuis l’appli) pour l’utiliser. Elle est financée par la publicité.

Réseaux sociaux

5. Doximity

Doximity

Doximity est un réseau social pour les médecins. Disponible sur iPhone et sur Android, il vous permet de créer des contacts et de discuter avec des confrères, d’envoyer des fax confidentiels par téléphone, de suivre les actualités et les tendances dans votre spécialité, de parcourir des offres d’emploi et de comparer votre salaire à celui de vos homologues. L’appli est très appréciée et fréquemment mise à jour.

Prix : le téléchargement de l’application est gratuit, mais vous devez vous inscrire (gratuitement également) pour devenir membre du réseau.

6. Figure 1

Figure 1

Cette application disponible sur iPhone et Android vous permet de consulter des images médicales et d’en échanger avec vos confrères. Des centaines de milliers d’utilisateurs alimentent sa base de données et commentent et étudient les images disponibles.

L’application est idéale pour les médecins qui ont besoin d’obtenir un avis éclairé, d’étudier ou de se former sur des cas rares et des cas d’école. Le respect de la vie privée des patients est assuré, puisque l’appli brouille automatiquement les visages et supprime toutes les informations personnelles.

Prix : vous pouvez télécharger et utiliser gratuitement l’application.

Décision clinique

7. MDCalc

MDCalc était à l’origine un site WordPress créé par des internes urgentistes en 2005. Aujourd’hui, c’est une ressource de premier choix d’apprentissage et d’EBM (ou médecine fondée sur les faits).

Les outils de décision clinique de MDCalc sont accessibles sur iPhone et Android. L’application propose du contenu rédigé par des médecins et des experts qui permet aux utilisateurs d’étudier et d’appliquer plus de 350 outils de décision dans des contextes de soin précis. Il inclut plus de 150 états pathologiques répartis sur 35 domaines de spécialité.

Selon le site web de MDCalc, plus d’un million de professionnels utilisent l’application chaque mois dans plus de 190 pays.

Prix : gratuit.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous recherchiez ?

Consultez notre large catalogue d’applications médicales et de logiciels de santé en tout genre. Les avis utilisateurs vous aideront sans aucun doute à choisir la bonne application, mobile ou pas !

4 questions à se poser avant de choisir un outil de réservation en ligne

outil réservation en ligne

outil réservation en ligne

Vous êtes prestataire de services, gérant d’une clinique, propriétaire dun hôtel ou gestionnaire dune agence de voyages et vos affaires commencent à se développer. Mieux elles se portent, plus vous peinez à gérer seul vos clients, notamment les réservations ou les rendez-vous.

Vous avez beau améliorer votre système dorganisation, dossiers e-mail, Google Calendars et tableurs Excel  ne suffisent plus. Vous ou vos employés passez énormément de temps à fixer des rendez-vous par téléphone et vous commencez à vous demander sil nexisterait pas un moyen plus simple de contrôler vos réservations. Réjouissez-vous, ce moyen existe : vous avez besoin d’un outil de réservation en ligne.

Dans cet article, vous trouverez quatre questions à vous poser avant dadopter un logiciel de réservation en ligne.

  • Quest-ce quun système de gestion des réservations ?
  • Mon entreprise bénéficierait-elle dun outil de réservation en ligne ?
  • Mes clients ont-ils envie de réserver en ligne ?
  • Quels sont les logiciels disponibles ?

Qu’est-ce qu’un système de gestion des réservations ?

Si vous ne savez pas exactement ce quest un logiciel de réservation et ce quil permet de faire, vous vous demandez probablement sil vous en faut vraiment un. Pour les prestataires de services dont les activités dépendent dun système de réservation et de rendez-vous, un logiciel de gestion est indispensable. Il permet de programmer des rendez-vous, de fixer des rencontres, dorganiser lemploi du temps de tous les intervenants et de vérifier les disponibilités de chacun. Un système de réservation peut être utile à de nombreux types de sociétés, des salons de beauté aux salles de fitness, en passant par les hôtels, les entreprises de location, les restaurants et les centres médicaux. Bref, tous ceux dont les affaires dépendent de la réservation, la programmation ou la location de services ou de produits peuvent en bénéficier.

Un outil de réservation en ligne sintègre à votre site web pour que vos clients puissent réserver et payer vos services en ligne, mais aussi vérifier vos disponibilités ou encore passer en revue leur historique dachats ou de réservations. Il permet aussi, en interne, de gérer les disponibilités, dautomatiser la facturation et dobtenir des informations sur le trafic web et les références, ou referrals. Lintégration dun système de gestion des réservations à votre site web peut changer votre travail au quotidien.

Mon entreprise bénéficierait-elle d’un outil de réservation en ligne ?

Si vos réservations se limitent à fixer un rendez-vous par semaine, vous navez probablement pas encore besoin dun outil de gestion des réservations. Cependant, si vous avez du mal à organiser votre agenda ou celui de vos collaborateurs, si vous passez énormément de temps au téléphone avec vos clients ou si vous ratez de nombreuses occasions parce que vous êtes débordé, un logiciel de réservation pourrait vraiment vous aider.

  • Organisation des emplois du temps : si vous ny voyez plus clair dans les horaires de vos collaborateurs, un outil de réservation en ligne vous sera bien utile pour obtenir un aperçu des emplois du temps de chaque acteur de votre équipe. Vous pourrez ainsi vous assurer que les réservations et les disponibilités correspondent. De nombreuses solutions de gestion des réservations peuvent être synchronisées avec Google Calendar afin que les agendas personnels de vos employés soient toujours à jour.
  • Trop de temps passé au téléphone : en mettant en place un outil de réservation en ligne, vous épargnez à votre équipe de nombreuses heures à discuter avec les clients et à fixer des rendez-vous par téléphone. La réservation en ligne est presque entièrement automatisée, ce qui permet à vos collaborateurs de consacrer leur temps à dautres tâches.
  • Occasions manquées : si vos clients ne peuvent réserver vos services ou vos produits que par téléphone, vous risquez de rater de belles occasions en dehors des heures de bureau, les personnes qui travaillent n’ayant souvent pas le temps de passer un coup de fil pendant la journée. 

Mes clients ont-ils envie de réserver en ligne ?

À l’ère du tout-connecté et des appareils mobiles, la réponse est sans appel : oui ! Et c’est particulièrement vrai dans le secteur du tourisme : en 2017-2018, 49 % des Français ont réservé leurs vacances en ligne.

Et si la Génération Y est votre principale clientèle, il faudra encore plus miser sur l’accès à vos services en ligne. Dans la restauration, par exemple : alors que les millenials passent 5 à 6h par jour sur leur mobile, proposer des services en ligne devient une des tendances principales pour les attirer. Disposer d’un outil de réservation en ligne est donc incontournable. 

De nombreux systèmes de réservation en ligne offrent également la possibilité denvoyer automatiquement des notifications par texto aux clients juste avant leur rendez-vous ou leur séjour, ce qui réduit de près de 57 % les annulations de dernière minute et les no-shows.

Quels sont les logiciels disponibles ?

Il existe de très nombreux outils de réservation en ligne, généralement adaptés à des secteurs et des activités particuliers. En voici quelques-uns, présentés par secteur d’activité :

Salons de beauté, salles de fitness et centres médicaux

SimplyBook.me

outil réservation en ligne

SimplyBook.me est un logiciel de réservation destiné à divers types dactivités, des salles de fitness et des salons de beauté aux cliniques, en passant par les associations locales. Il propose une fonctionnalité de réservation en ligne, des rappels par texto, des options de paiement en ligne et des intégrations avec Facebook, WordPress et dautres CMS à ajouter à votre site web.

MyTime

outil réservation en ligne

MyTime est une autre application de réservation utile dans de nombreux secteurs (soins de beauté, entretiens automobiles, soins des animaux, services à domicile, services de jardinage…). Il permet à vos clients deffectuer des réservations et des paiements en ligne. Vous pouvez également enregistrer leurs données pour les réutiliser facilement. MyTime propose en outre un portail “Marketplace” dans lequel les utilisateurs peuvent chercher et évaluer des services ; vous pouvez aussi y participer pour améliorer la visibilité de vos activités.

Agences de voyages, activités de loisirs et locations

TrekkSoft

outil réservation en ligne

TrekkSoft est un logiciel de réservation de voyages créé pour les tour-opérateurs, les offices du tourisme et les agences de location. Loutil est équipé dun créateur de sites web qui vous aide à construire une plateforme optimisée pour les réservations et vous permet dajouter un bouton “Réserver maintenant” sur un site web existant. Il inclut également un gestionnaire des ressources pour mieux coordonner vos équipes et vos équipements, la synchronisation dagendas et lenvoi de notifications par email.

Checkfront

outil réservation en ligne

Checkfront est un outil de réservation en ligne idéal pour réserver logements, activités et locations de matériel. Il prend en charge les réservations en libre-service, les paiements en ligne et la facturation automatique. Ce logiciel de réservation propose aussi un tableau de bord en temps réel qui vous offre une vision globale des informations essentielles. Il génère des analyses de données poussées et exportables.

Hôtels et auberges

ConvertDirect Booking Engine de Staah

outil réservation en ligne

Staah est un système de gestion hôtelière complet équipé dun logiciel de réservation indépendant, ConvertDirect Booking Engine. Cet outil de réservation  en ligne offre un suivi détaillé des conversions, un processus de réservation en trois étapes, des analyses du processus de vente et un moteur de réservation adapté aux appareils mobiles.

Base7booking

outil réservation en ligne

Base7booking est une autre solution de gestion hôtelière dont le moteur de réservation vous permet de maximiser le nombre de clients de votre établissement. Il comprend un calendrier intelligent pour la gestion des réservations, plusieurs options linguistiques adaptées à votre clientèle internationale et une intégration avec Google Analytics pour en savoir plus sur la manière dont vos hôtes arrivent sur votre page.

Plus de réservations = plus de rentrées financières

Il ny a aujourdhui plus aucune raison de douter de lutilité dun outil de réservation en ligne pour les petites entreprises : c’est devenu un outil essentiel. Si vous voulez suivre correctement vos clients, améliorer vos résultats et réellement contrôler vos activités, il est temps dadopter un système de gestion des réservations en ligne.

Découvrez d’autres logiciels de réservation en ligne dans notre répertoire.

Comment appliquer la méthode du chemin critique dans le bâtiment

chemin critique

chemin critique

Si seulement on pouvait construire n’importe quel bâtiment morceau par morceau comme on en a envie, laisser tomber un étage qui ne nous plaît pas, construire la terrasse avant de s’occuper des fondations, ou encore installer la salle de bains avant même que le béton ne soit pris…

Malheureusement, la construction est un processus qui doit se faire étape par étape : impossible de monter le toit avant d’avoir terminé tous les étages.

C’est là que la méthode du chemin critique (ou CPM) peut être utile. Souvent appliqué pour gérer les projets dans le secteur du bâtiment, le chemin critique est fréquemment associé à un logiciel de gestion du bâtiment, ce qui permet de déterminer plus facilement les étapes incontournables pour assurer le succès d’un chantier. Souvent associé aux diagrammes de Gantt ou PERT, le chemin critique est particulièrement adapté au secteur de la construction.

Mais dans la pratique, comment commencer à l’appliquer dans votre entreprise ? Suivez cette procédure en quatre étapes.

1. Décomposez toutes vos tâches

Définir son chemin critique, c’est presque comme créer un diagramme de Gantt. Les tâches sont généralement interdépendantes (impossible de commencer C tant que A et B ne sont pas terminées) : c’est ce que l’on appelle des activités “séquentielles”. Comme dans un diagramme de Gantt, on retrouve également des activités “parallèles”, qui impliquent le travail simultané et indépendant des entrepreneurs et des sous-traitants.

Dressez la liste des activités que vous devez mener à bien avant de clôturer le projet. Décomposez toutes les tâches et évaluez le temps nécessaire pour les accomplir. Indiquez aussi si elles sont parallèles ou séquentielles et à quelles autres tâches elles sont directement liées. À l’aide de cette information, déterminez la date de démarrage la plus proche.

2. Organisez les informations dans un logiciel de gestion de chantier

Il existe de très nombreux logiciels de gestion de projets de construction conçus pour aider les responsables à établir le chemin critique de chaque ouvrage. Certains outils permettent aux gestionnaires de chantiers d’évaluer leur marge totale (c’est-à-dire les tâches qui peuvent être reportées sans risque de retarder le projet) ou encore de déterminer le chemin le plus long. Traditionnellement, les maîtres d’œuvre ont toujours été capables de résoudre ces questions par eux-mêmes, mais un logiciel de construction de maison peut effectuer les évaluations nécessaires de manière plus rapide et précise.

Il existe également des logiciels consacrés à la définition de chemins critiques. RationalPlan, par exemple, n’est pas spécifiquement conçu pour les projets de construction, mais il peut se révéler très utile pour les responsables de chantier expérimentés.

Enfin, Microsoft Project est souvent associé au chemin critique, peut-être parce que cela fait longtemps que MS Project permet d’afficher le chemin critique d’un projet.

Dans tous les cas, l’utilisation d’un logiciel spécialisé dans les chemins critiques est incontournable pour appliquer efficacement la méthode CPM. Sans cet outil, vous risquez de vous retrouver noyé sous une tonne de calculs complexes et la moindre erreur risque de mettre en péril la planification de tout votre projet.

3. Identifiez le chemin critique

Le chemin critique est le chemin le plus long vous séparant de la finalisation de votre projet. Une fois qu’il est identifié, les maîtres d’œuvre peuvent commencer à évaluer les relations entre les tâches ainsi que les ressources liées à chacune d’elles (c’est-à-dire comment l’entreprise consacrera son temps et son argent au projet, et à quel moment). À ce stade un logiciel ERP peut être d’une grande aide pour les entreprises de construction d’envergure qui veulent utiliser la méthode du chemin critique pour planifier la gestion de projets multiples.

4. Lancez la construction

Dès que vous avez établi le chemin critique et calculé le temps nécessaire pour mener à bien votre projet, les coûts liés et l’organisation simultanée d’autres chantiers pour les plus grandes entreprises, vous pouvez commencer à mobiliser les différents acteurs. Il est temps de mettre votre plan à exécution et de construire un superbe bâtiment.

En cas de difficulté, vous pourrez vous rabattre sur votre logiciel de construction, ajuster les échéances et réévaluer les ressources nécessaires. Il fera tous les calculs à votre place, il vous suffira donc d’adapter les délais et les dates clés pour que le tout le projet soit mis à jour comme par magie !

À retenir !

La méthode du chemin critique est désormais très répandue et son efficacité n’est plus à démontrer dans le secteur de la construction. Mais attention : elle ne fonctionne que si vous disposez de suffisamment de données pour l’alimenter. Si vos estimations sont erronées, si vous avez mal évalué les ressources nécessaires, tout le projet peut tomber à l’eau. Prenez donc le temps de planifier et de programmer l’ensemble des tâches de chaque projet.

Alors, utilisez-vous la méthode du chemin critique ? Avez-vous adopté un logiciel spécialisé ? Dites-nous tout en commentaire !

Faut-il payer pour Skype ? 4 alternatives gratuites

alternatives à skype vidéoconférence

“Il faut vraiment payer pour ce truc ?”

Voilà une question typique des consommateurs de la génération Internet, élevés dans un univers où tout est facile d’accès, instantanément et souvent gratuitement : télévision, spectacles, musique, informations… Pourquoi payer s’il existe une version gratuite ?

Évidemment, cette approche est également de mise dans le monde professionnel, où l’on s’interroge notamment sur l’intérêt d’utiliser une version payante de Skype, l’outil de conférence web le plus populaire au monde (acquis par Microsoft en 2011).

alternatives à skype vidéoconférence

De nos jours, toute entreprise a besoin d’un outil de visioconférence en ligne.

Avec des équipes de plus en plus éclatées (selon une étude de l’Ifop, un quart des Français pratiqueraient le télétravail), disposer de canaux de communication puissants est essentiel à la réussite des entreprises.

En particulier lorsque l’on sait que l’échec des projets est souvent dû à un manque de communication.

En tant que gestionnaire de projets, vous devez vous assurer que votre équipe reste connectée (que ce soit pour des réunions Scrum ou pour tout échange, en général), mais vous devez également respecter votre budget. Il semble alors logique de se demander pourquoi utiliser un outil payant alors qu’un logiciel gratuit pourrait offrir des fonctionnalités identiques.

Dans cet article, nous passerons d’abord en revue les options payantes de Skype (installé par défaut sur toutes les machines Windows), puis nous présenterons quelques alternatives gratuites qui permettent notamment de discuter en face-à-face avec des collaborateurs à distance.

Faut-il vraiment payer pour utiliser Skype ?

Pour faire bref : non (enfin, vous devez payer votre connexion à Internet). Vous pouvez utiliser Skype gratuitement depuis votre smartphone ou votre ordinateur pour communiquer avec un autre utilisateur connecté sur un autre appareil.

Mais les choses se corsent si vous voulez entrer en contact avec une personne qui n’utilise pas Skype ou qui n’y a pas accès. Par exemple, un membre de votre équipe en déplacement qui ne dispose pas de l’application sur son téléphone mobile, ou encore un collaborateur qui dispose d’une connexion Internet faible, voire inexistante.

C’est peut-être improbable, mais ça arrive. Pour parer à toute éventualité, mieux vaut avoir une solution de rechange. Sans parler des interlocuteurs qui ne peuvent ou ne veulent pas utiliser Skype. Préférez-vous perdre votre temps à les convaincre d’adopter le logiciel ou envisager directement une autre option ?

Sans oublier qu’appeler un numéro fixe ou mobile depuis Skype (votre correspondant reçoit l’appel sur son téléphone et pas par le biais de l’application Skype), c’est payant.

Pour pouvoir effectuer ce type d’opération, vous devez acheter des crédits ou souscrire un abonnement mensuel.

  • Pour 100 minutes d’appel, l’abonnement vous coûtera 3,63 € par mois.
  • Pour 400 minutes d’appel, vous devrez débourser 7,87 € par mois.

Vous pouvez acheter des crédits Skype par tranche de 10 € ou de 25 €. Les tarifs à la minute varient selon la zone d’appel, mais ils sont très compétitifs.

Faut-il passer à Skype Entreprise ?

skype entreprise

Tout ce que nous venons d’énoncer correspond à la version de base de Skype, celle que mamie utilise pour discuter avec ses petits-enfants.

Elle suffit généralement aux auto-entrepreneurs et aux petites structures. Les organismes de plus grande envergure, en revanche, ont besoin de fonctionnalités supplémentaires : communication simultanée avec plus de deux utilisateurs, tableau blanc et partage d’écran notamment.

Ces fonctionnalités sont disponibles dans la version Skype Entreprise, qui est incluse dans Office 365 Business Essentials (4,20 € par utilisateur/mois) et dans Office 365 Business Premium (10,50 € par utilisateur/mois).

(Microsoft prévoit de fusionner Skype Entreprise et Microsoft Teams, son outil de web conférence. L’entreprise n’a pas encore annoncé de date précise, mais les utilisateurs peuvent s’attendre à retrouver toutes les fonctionnalités de Skype Entreprise dans le nouveau logiciel de conversation.)

Quelles sont les alternatives gratuites à Skype ?

Vous ne voulez pas passer à la version payante de Skype, mais vous avez besoin de fonctionnalités supplémentaires ? Voici quatre logiciels de visioconférence gratuits qui pourraient vous intéresser.

Vous trouverez ci-dessous le détail de leurs fonctionnalités et le prix d’un upgrade, au cas où l’évolution de votre entreprise vous pousse à chercher une solution plus robuste.

Certains de ces outils comprennent d’autres fonctionnalités de gestion de projets, comme la gestion des tâches et le partage des fichiers. Ils pourraient donc se révéler avantageux à plus d’un titre.

Les outils sont classés selon leur évaluation par les utilisateurs sur Capterra et le nombre d’avis publiés.

1. Wimi

wimi

Note des utilisateurs sur Capterra :  5/5

Nombre d’avis : plus de 75.

Wimi, logiciel conçu à Paris, est bien plus qu’une plateforme de visioconférence : c’est un véritable outil de gestion de projets incluant des fonctionnalités comme la gestion des tâches, le suivi des jalons ou encore les tableaux Kanban.

Version gratuite : inclut la gestion de 8 projets, 10 Go de stockage et un support client par e-mail pour trois utilisateurs.

Si vous voulez passer à la version supérieure : disponibles à partir de 9 € par utilisateur/mois, les versions payantes vous permettent d’enregistrer un nombre illimité de projets et d’invités et vous donnent accès à 250 Go de stockage, au partage de fichiers et à une assistance téléphonique.

2. Glip

glip

Note des utilisateurs sur Capterra :  4,5/5

Nombre d’avis : plus de 100.

Glip, créé en 2012 et racheté par RingCentral en 2015, présente quelques fonctionnalités supplémentaires dont la gestion des tâches et le partage de fichiers.

Version gratuite : publications, espace de stockage, intégrations et utilisateurs invités illimités. La version gratuite inclut 500 minutes de conversation vidéo par mois.

Si vous voulez passer à la version supérieure : pour 5 $ par utilisateur/mois (prix en euros à consulter), vous obtenez 1 000 minutes de visioconférence par personne et par mois. Vous bénéficiez également de fonctionnalités de contrôle administratif avancé, de politiques de rétention des données, d’exportations conformes et d’une assistance prioritaire en permanence.

3. GoToMeeting

gotomeeting

Note des utilisateurs sur Capterra :  4/5

Nombre d’avis : près de 700.

GoToMeeting, disponible depuis 2004, fait partie de la famille des logiciels Citrix Systems. Connu pour ses réunions “en un seul clic”, le logiciel vise avant tout à simplifier l’organisation de visioconférences. Il permet de lancer immédiatement la conversation sans avoir à  télécharger un logiciel supplémentaire ou à fouiller différents menus.

Version gratuite : avec GoToMeeting Free, collaborez avec trois personnes au maximum depuis votre navigateur Google Chrome. Inclut le partage d’écran.

Si vous voulez passer à la version supérieure : disponibles à partir de 19 € par mois (forfait annuel), les versions payantes prennent en charge jusqu’à 10 utilisateurs et vous donnent accès à des fonctionnalités comme les applications mobiles, les outils de dessin et le partage de clavier.

4. Join.Me

join.me

Note des utilisateurs sur Capterra :  4/5

Nombre d’avis : plus de 200.

JoinMe, logiciel du groupe LogMeln (Boston), est connu pour son interface utilisateur sympa et facile à utiliser, ainsi que pour sa connexion fiable. Sa version gratuite inclut de nombreuses fonctionnalités (et même un service d’assistance).

Version gratuite : réunions illimitées jusqu’à trois participants, partage d’écran, chat, transfert de fichiers et assistance par e-mail.

Si vous voulez passer à la version supérieure : disponibles à partir de 102 € par an, les versions payantes vous permettent de connecter jusqu’à 25 participants et d’utiliser des fonctionnalités telles que les appels vidéo internationaux et les audioconférences. En plus, l’entreprise offre des réductions aux organismes à but non lucratif.

D’autres alternatives à Skype ?

Et vous, comment communiquez-vous à distance avec vos collaborateurs ? Utilisez-vous Skype, une des alternatives présentées dans cet article ou bien une autre solution ? Partagez votre expérience en commentaire !

 

(article traduit de l’anglais)